(Photo by JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

Lyon : Olivier Véran annonce la reprise de 150 millions d’euros de la dette des HCL

En déplacement à Lyon, ce vendredi 21 mai, le ministre des Solidarités et de la Santé a évoqué l’avenir des infrastructures hospitalières lyonnaises et plus précisément celui de l’hôpital Édouard-Herriot. Il a annoncé une reprise de la dette des HCL et la poursuite des rénovations de l’hôpital Édouard-Herriot.

Présent à Lyon ce vendredi matin, Olivier Veran, le ministre des Solidarités et de la Santé, s’est rendu à l’hôpital Édouard-Herriot afin d’évoquer notamment l’avenir du premier centre d’urgence lyonnais. Le ministre a ainsi annoncé l’accompagnement par l’État de la deuxième phase de rénovation du centre hospitalier du 3e arrondissement, dans le cadre du Ségur de la santé. 

S’il n’a pas chiffré précisément le montant de cette modernisation, il a souligné que l’état apporterait « plusieurs dizaines de millions d’euros », qui viendront s’ajouter à des aides de l’ARS. L'AFP précise qu’il a émis le souhait « d'aller vite en la matière avec des premiers bâtiments dès 2024 et la fin des constructions en 2027  ».

L’État reprend 150 millions d'euros de la dette des HCL

Toutefois, la poursuite des rénovations est aussi à mettre au compte d’un soulagement de la dette des HCL par l’État. Lors de sa visite, Olivier Véran a ainsi annoncé la reprise de «  150 millions d’euros de la dette des Hospices civils de Lyon  », sur un total de 840 millions selon l’AFP. Une mesure qui, selon ses mots, doit « donner de la visibilité » au système hospitalier lyonnais et « permettre d'améliorer la qualité des soins » proposés.

Un projet de rénovation « éco-responsable »

Les annonces du ministre ont réjoui le maire de Lyon, Grégory Doucet, qui a souligné que « grâce à ces financements, nous pourrons améliorer la prise en charge ambulatoire ainsi que l'hospitalisation à HEH [hôpital Édouard-Herriot, NDLR], […] hôpital emblématique de notre ville ». Il a par la suite précisé qu’en tant que maire écologiste et président du conseil de surveillance des CHU de Lyon, il serait « attentif à ce que la modernisation d’HEH réponde à ces 4 points : un hôpital intégré dans la ville, éco-responsable, répondant aux besoins des patients et au bien-être des soignants ».

Pour rappel, lancé en 2013, le projet de modernisation de l’hôpital Édouard-Herriot a débuté par la réorganisation du plateau technique (blocs, soins critiques, urgences, imagerie) et la sortie de terre, en 2018, du pavillon H. Les travaux à venir permettront de créer une plateforme de médecine ambulatoire, de regrouper des bâtiments d'hospitalisation et de construire un bâtiment pour le SAMU, détail l’AFP.

Lire aussi : Un nouveau pavillon ouvre ses portes à l'hôpital Edouard Herriot de Lyon

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut