Lyon : nouvelle nuit de calvaire pour les riverains dans le centre

Cela dure depuis des semaines. Et cela continue, encore et encore. Les riverains de la rue Edouard-Herriot, notamment, en plein centre de Lyon, se plaignent des nuisances sonores les soirs de week-ends.

Depuis plusieurs mois, les riverains de la rue Edouard-Herriot, notamment, sont excédés. Rodéos urbains, concerts de klaxons, les nuits sont plus qu'agitées. Mais pas dans une boîte de nuit. Dans la rue. Le collectif "Presqu'île en colère" lutte depuis plusieurs mois contre les incivilités nocturnes dans le centre-ville de Lyon.

La ville de Lyon, à travers un arrêté municipal, a décidé il y a quelques semaines de fermer à la circulation la rue Edouard-Herriot les vendredi et samedi de 22h à 4h du matin. Cela a diminué les nuisances sonores pendant quelques week-ends. Mais elles ont repris depuis.

La nuit dernière, encore, les nuisances sonores ont été nombreuses dans cette artère très fréquentée du centre-ville de Lyon, une rue actuellement en plein projet de végétalisation (lire ici).

Lire aussi : Lyon : le collectif "Presqu'île en colère" veut saisir la justice

2 commentaires
  1. Georges Marchais - 15 septembre 2019

    Ils n'ont aucun pouvoir. Ils croient qu'ils sont en démocratie.
    Dans un an on lira toujours le même article. Vous verrez, rien ne changera.

  2. philippechaumont - 15 septembre 2019

    Et s'il n'y avait que là... On entend des gens hurler dans les environs de Croix-Paquet au début des pentes de Croix-Rousse toutes les nuits et le samedi soir en particulier. Pas question de dormir fenêtres ouvertes même en période de canicule... J'ai renoncé à appeler la Police pour tapage nocturne tellement je suis persuadé qu'ils ne feront rien.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut