Palais de justice 24 Colonnes
© Eliot Lucas

Lyon : l’homme suspecté dans la mort d’Axelle Dorier reste en prison

La demande de remise en liberté de l’homme suspecté d’avoir causé la mort d’Axelle Dorier, après l’avoir traînée sur 800 mètres en 2020, a été rejetée ce mardi en appel.

Le 26 mai, la Cour d’appel de Lyon étudiait la demande de remise en liberté du conducteur suspecté dans la mort d’Axelle Dorier, sur la colline de Fourvière. Pour rappel, la jeune femme de 23 ans avait été traînée par une voiture sur 800 mètres le 29 juillet dernier et avait succombé à ses blessures. 

Selon son avocat "cette nuit-là, il a paniqué"

Placé en détention provisoire à la suite de cette soirée tragique, le conducteur avait déposé une demande de remise en liberté, qui avait été rejetée en première instance au mois de septembre. Son avocat, Me David Metaxas, avait alors fait appel de cette décision. Celui-ci a été étudié mercredi dernier par la Cour d’appel de Lyon. La semaine dernière, nos confrères du Progrès rapportaient que selon lui, " cette nuit-là", son client "a paniqué. Avec son cousin, ils ont volé au secours d’une jeune femme qui avait écrasé un chien. Leur véhicule a été dégradé, ils ont pris la fuite avant qu’une vingtaine de personnes s’en prennent à eux. Ils ont à nouveau fui. [...] Personne ne pouvait imaginer la suite."

Une défense qui a indigné la partie civile, "c’est une négation de la vérité ! Personne n’a voulu en découdre avec les auteurs", avait alors réagi Me Gabriel Versini dans les colonnes du Progrès. "En face, on nie l’évidence, on nie les expertises [...] et la réalité d’un dossier criminel !" Maître Versini estime d’ailleurs que si la demande de remise en liberté du suspect est "légalement […] possible, humainement, elle est incompréhensible", précise Le Parisien.

Maintien en détention

Suite à l’audience conduite le 26 mai, la chambre d'instruction de la cour d’appel a rendu son verdict mardi 1er juin et suivie les réquisitions du ministère public, qui avait demandé le placement en détention provisoire du suspect. Pour la deuxième fois, sa demande de remise en liberté est rejetée, selon une information du Parisien, et il devra rester incarcéré à la prison de Lyon-Corbas dans l’attente du procès. Son avocat a déjà annoncé au Progrès son intention de déposer une nouvelle demande.

Lire aussi : Lyon : La justice organise ce soir une reconstitution de la mort d'Axelle Dorier

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut