Capture Twitter @Gavin_Bryars

Lyon : les concerts de "Superspectives" à la Maison de Lorette ce week-end

La quatrième édition du festival de musique contemporaine Superspectives prend place à la Maison de Lorette (Lyon 5e) jusqu'au 10 juillet.

Le festival Superspectives se met au vert, après le thème du silence en 2021, l'évènement explore cette année les liens entre musique et environnement jusqu'au 10 juillet à la Maison de Lorette (Lyon 5e). Superspectives est un projet culturel lyonnais né en 2018 d’une longue amitié et d’une idée simple : "Partager notre passion pour la musique, pour les arts, pour la philosophie, disons pour la création contemporaine en général, dans un lieu qui fasse davantage sens qu’un musée, un espace de conférence ou une salle de concert", explique les organisateurs sur leur site internet.

Des concerts dans un lieu de patrimoine

La Maison de Lorette, construite en 1520, est un lieu de patrimoine inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques, elle fête cette année ses 500 ans. Située au 42 montée Saint Barthélémy au cœur de la colline de Fourvière, c'est un lieu à l'architecture Renaissance, avec deux vastes terrasses qui offrent une vue magnifique sur la ville.

Sofa déballe sa discothèque ce samedi

Ce samedi 2 juillet, les portes ouvrent au public dès 16h avec bar et restauration sur place. À 18h30, Sofa Records, le disquaire Lyonnais du 7 rue d'Algérie (Lyon 1er) fera une session d'écoute. Au programme: "Sofa déballe sa discothèque où les obscurs trouvent leur place aux cotés des plus grands. Il sera ici question de déambulation sonore entre déviant occitan, chanson non traditionnelle, gwoka moderne ou jazz spirituel", annonce Superspectives. Tarif: gratuit.

Alice Orpheus et Chassol sur scène ce soir

À 20h30 ce samedi 2 juillet, Alice Orpheus sera en première partie avec une création pour piano consacrée à la figure de Pauline Jaricot, patronne de la Maison de Lorette. À 21h, l'artiste Chassol montera sur scène à son tour pour un show en solo aux claviers. "Dans la lignée des grands compositeurs-ornithologues, Chassol joue avec la nature, ou s’insère plutôt dans le jeu des oiseaux, à travers l’ultrascore, une technique d’écriture qui consiste à ré-harmoniser une séquence enregistrée, diffusée en vidéo", explique les organisateurs. Tarif 20/25€.

Des "mondes musicaux subaquatiques et ultramarins"

Ce dimanche 3 juillet à 18h30, Margaux Dauby et Cécile Lartigau mettront la mer à l'honneur. "Les possibilités sonores infinies de ce milieu, immersif par excellence, se retrouvent naturellement au menu de cette édition qui explore les liens entre musique et environnement", expliquent les organisateurs qui ont demandé à la compositrice Margaux Dauby, issue du CNSM de Lyon, et à l'ondiste Cécile Lartigau de travailler sur les "mondes musicaux subaquatiques et ultramarins, peuplés de plancton, de baleines et d'inévitable sirènes". Tarif: 10/15€.

Un célèbre claviériste belge à l'honneur

À 20h30, ce dimanche 3 juillet, Jozef Dumoulin, musicien belge, sera en concert sur la terrasse sud à l'occasion de la sortie de son nouvel album en solo. L'artiste est connu pour être un claviériste d'exception. "Jozef Dumoulin transcende toutes les possibilités de cet instrument comme personne avant lui", assurent les organisateurs. Tarif: 15/20€.

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut