Image d’illustration

Lyon : le stationnement payant étendu à plus de 2 500 places du 7e arrondissement

Après les 1er et 4e arrondissements de la ville, c’est au tour du 7e arrondissement de connaître un élargissement du stationnement payant dans ses rues.

Depuis le 1er novembre 2021, la quasi-totalité des places de stationnement du 1er arrondissement et une grande partie de celles du 4e sont devenues payantes. Objectif pour la ville : "développer une meilleure qualité de vie en ville tout en réduisant les déplacements carbonés", nous expliquait alors Valentin Lungenstrass, adjoint au maire délégué aux mobilités, à la logistique urbaine, aux occupations du domaine public et aux espaces publics.

Mise en place le 1er juin

Pour continuer à "relever le défi majeur de la transition vers une mobilité plus soutenable pour faire face à l’urgence du changement climatique", pour reprendre les mots de la municipalité, cette mesure va être étendue aux rues d’un nouvel arrondissement de la Ville, le 7e. Sont concernés : le nord de l’arrondissement (sous le cours Gambetta), l’est (à partir du boulevard des tchécoslovaques compris) et au sud (à partir de l’avenue Berthelot comprise). En tout, la mairie centrale assure qu’environ "2600 places payantes supplémentaires" seront installées. 

Ce changement important sera effectif à partir du "1er juin 2022", précisent les services de la mairie. Par ailleurs, le stationnement résident sera étendu à ce nouveau périmètre. Pour rappel, en cas de "non-paiement de stationnement" l’amende forfaitaire est de 60 euros en zone centrale presto (les grands boulevards et la Presqu’île) et de 35 euros pour les autres zones. 

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut