Le cardinal Philippe Barbarin, à Lyon, en 2013 © Tim Douet
Le cardinal Philippe Barbarin, à Lyon, en 2013 © Tim Douet

Lyon : le cardinal Barbarin rencontrera le pape la semaine prochaine

Condamné la semaine passée à six mois de prison avec sursis, le cardinal Barbarin avait annoncé qu’il allait présenter sa démission au pape François. Une rencontre devrait avoir lieu la semaine prochaine. 

Comme il l'avait annoncé lors de l'annonce de sa démission, le cardinal Barbarin ne s'exprimera pas publiquement avant d'avoir rencontré le pape, rapporte à l'AFP l'évêque auxiliaire du diocèse de Lyon. Pour Mgr Emmanuel Gobilliard, cette rencontre sera “l'un des moments les plus importants de sa vie”. Une rencontre dont on ne connaîtra pas la date avant le jour de sa tenue, le cardinal souhaitant qu'elle ait lieu dans un “climat aussi serein que possible”, poursuit l'agence de presse. Ce rendez-vous pourrait avoir lieu la semaine prochaine et probablement lundi. Le cardinal ne fera aucune déclaration publique à la sortie, précise l’AFP. 

Le 7 mars dernier, quelques heures après sa condamnation à six mois de prison avec sursis pour non-dénonciation d’agression sexuelle sur les victimes du père Preynat, le cardinal Barbarin avait annoncé qu'il allait remettre sa démission au pape. “Je prends acte de la décision du tribunal. Indépendamment de mon sort personnel, je tiens à redire d'abord ma compassion pour les victimes et leur place qu'elles gardent ainsi que leurs familles dans mes prières. J'ai décidé d'aller voir le Saint-Père pour lui remettre ma démission, il me recevra dans quelques jours”, avait déclaré le cardinal lors d'une conférence de presse lapidaire d'une trentaine de secondes. 


Pour revivre le procès Barbarin jour par jour :

Jour 1 (cliquez ici), Jour 2 (ici et ici), Jour 3 (ici et ici), Jour 4 (ici et ici)

Lyon  : Barbarin condamné, récit d’une journée “historique”

à lire également
L’entrée de l’hôpital de la Croix-Rousse, à Lyon © Tim Douet
L'agence régionale de santé vient de livrer son bilan du coronavirus Covid-19 à Lyon et dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. On compte désormais 196 décès au 28 mars dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, tandis qu'un patient hospitalisé sur cinq est actuellement en réanimation.
Faire défiler vers le haut