Le cardinal Philippe Barbarin à son arrivée au tribunal le 10 janvier 2019 © Jeff Pachoud / AFP
Le cardinal Philippe Barbarin à son arrivée au tribunal le 10 janvier 2019 © Jeff Pachoud / AFP

Lyon : condamné, Barbarin va remettre sa démission au pape

Le cardinal Barbarin a annoncé ce jeudi lors d'une conférence de presse qu’il va remettre sa démission au pape suite à sa condamnation pour non-dénonciation d’agression sexuelle sur mineur de 15 ans.

Le tribunal de grande instance de Lyon a condamné ce jeudi le cardinal Barbarin à 6 mois de prison avec sursis. Lors d'une conférence organisée en réaction à cette décision, Philippe Barbarin a annoncé qu'il va remettre sa démission au pape.

Dans une prise de parole brève et laconique face à la presse, Philippe Barbarin a déclaré : “Je prends acte de la décision du tribunal. Indépendamment de mon sort personnel, je tiens à redire d'abord ma compassion pour les victimes et leur place qu'elles gardent ainsi que leurs familles dans mes prières. J'ai décidé d'aller voir le Saint-Père pour lui remettre ma démission, il me recevra dans quelques jours.” À l'issue de cette courte conférence, le diocèse a fait savoir qu'un rendez-vous allait être pris prochainement entre le cardinal Barbarin et le pape François, qui peut accepter ou non cette démission. Néanmoins, il a toujours répondu positivement aux demandes de démission de membres du clergé condamnés par la justice pour non-dénonciation d'agression sexuelle sur mineurs.

Philippe Barbarin, primat des Gaules, occupait cette fonction depuis 2003. Il avait été nommé par Jean-Paul II. Si le pape François accepte cette démission, il devrait choisir prochainement un nouvel archevêque pour Lyon. Après l’audience de ce jeudi matin, les avocats du cardinal Barbarin avaient annoncé leur intention de faire appel.

Mise à jour à 14h : le cardinal Barbarin va remettre sa démission au pape, mais ne l'a pas encore fait

à lire également
Douane Opération de Police à Décines © Tim Douet
Un employé de l'Education nationale est suspecté d'avoir volé à plusieurs reprises du matériel vidéo sur le campus de la Doua, près de Lyon. Lors d'une perquisition, les policiers ont découvert un véritable arsenal chez lui, dont une trentaine d'armes à feu.
1 commentaire
  1. JANUS - 8 mars 2019

    Fin de carrière mais cela lui évitera les complications et les harcèlements.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut