Véhicule de police. @WilliamPham

Lyon : la police interpelle le conducteur qui s’était filmé à 200 km/h sur le périphérique

Fin mai, la vidéo d’un homme slalomant à plus de 200 km/h sur le périphérique Laurent-Bonnevay avait fait le buzz sur Twitter. L’auteur de ce rodéo automobile à été interpellé ce lundi 28 juin par les forces de l’ordre. Il doit être présenté au tribunal judiciaire de Lyon ce mercredi. 

Au mois de mai dernier, la vidéo d’un homme roulant à plus de 200 km/h sur le périphérique Laurent-Bonnevay, dans une section normalement limitée à 70 km/h, avait fait le buzz sur le réseau social Twitter. Au volant d’une puissante berline allemande, le conducteur filmait son slalom fou entre les véhicules. 

Dans une autre vidéo il exhibait des liasses de contraventions, avant d’affirmer avoir "plus de 11 000 euros d’amende et avoir perdu 78 points" sur son permis de conduire, rapportent les services de la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP). Une revendication que les policiers ont pu confirmer auprès du Trésor public, après son interpellation, ce lundi 28 juin. 

Âgé de 21 ans, le chauffard a été placé en garde à vue pour les faits de "mise en danger d’autrui par violation manifestement délibérée d’une obligation de sécurité en défaut de permis de conduire et  promotion du comportement d’un conducteur de véhicule automobile compromettant délibérément la sécurité des usagers". Originaire de Bron il était défavorablement connu des services de police "pour de multiples refus d’obtempérer et mise en danger de la vie d’autrui", précise la DDSP.

Son patron jugé pour complicité 

Privé de permis depuis le mois de janvier, lors de son rodéo filmé il conduisait une voiture appartenant à un garage automobile de Bron dans lequel il était employé sans être déclaré, selon les enquêteurs. Placé en garde à vue, pour travail dissimulé et complicité de défaut de permis de conduire, le responsable légal du garage, spécialisé dans la location de véhicule de luxe, est un Vaudais lui aussi connu des services de police pour des délits routiers. 

Lors de son audition, cet homme d’une trentaine d’années a reconnu les accusations de travail dissimulé et admis être au courant du défaut de permis du conducteur interpellé, qu’il aurait qualifié "d’ami". Il a également avoué avoir diffusé sur le réseau social Snapchat une vidéo d’un rodéo réalisé au volant de l’un de ses véhicules. 

Les deux hommes devaient être présentés au tribunal judiciaire de Lyon ce mercredi 30 juin, en vue d’un jugement en comparution immédiate. 

Lire aussi : Lyon : il slalome sur le périph, roule à plus de 200 km/h... et se filme (vidéo)

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut