Lyon : la place des Terreaux prête pour la Fête des Lumières ?

En travaux depuis plus d'un an, la place des Terreaux sera-t-elle prête pour la Fête des Lumières ?

C'est un des incontournables de la Fête des Lumières qui en 2018 a brillé par son absence dans la programmation : la place des Terreaux est en travaux depuis plus d'un an. Elle restera toujours aussi minérale, mais les 15 petites fontaines qui monteront jusqu'à 1,5 mètre sont désormais dans un axe central entre l'Hôtel de Ville et la galerie des Terreaux, tandis que 44 cubes Buren compléteront la perspective. 4 millions d'euros ont été investis par la métropole pour un chantier supervisé par Daniel Buren et Christian Drevet.

Place de la République

Interrogée par Lyon Capitale, la métropole de Lyon se veut rassurante sur la livraison : "Les travaux seront terminés fin novembre, début décembre, juste avant la Fête des Lumières". Les Lyonnais et visiteurs pourront donc rapidement découvrir cette "nouvelle" place des Terreaux qui ne devraient pas manquer de relancer quelques débats. Les visuels déjà dévoilés avaient déclenché des réactions contrastées.

Lyon  : une photo de la place des Terreaux en 1856 et sa fontaine perdue

6 commentaires
  1. vieux caladois - 5 novembre 2019

    est ce qu'en arrosant une dalle un arbre peut pousser ?

  2. TousAvelo - 5 novembre 2019

    Quand on voit l'etat des abords de la place... Je ne précipiterai pas pour voir le rendu de cette remise en état quasi à l'identique...

  3. vieux caladois - 5 novembre 2019

    quand regarde l'une des photos de l'article où les terrasses occupent sur 3 rangées la moitié de la superficie de la place : s'agit-il d'une photo -montage de projet ? et on peut penser que l'étape suivante sera d'interdire la place aux piétons pour la réserver aux terrasses !

    1. Florent Deligia - 5 novembre 2019

      oui, c'est un "rendu" du futur visage de la place

  4. nicobt23 - 5 novembre 2019

    que c'est vilain! que du minéral! une place à fuire donc entre mi-juin et mi-septembre!
    comment peut on autoriser quelque chose d'aussi moche et non adapté au climat lyonnais?
    végétalisons! a quoi ca sert tout ce minéral?

  5. Galapiat - 5 novembre 2019

    c'est ce que l'on nomme appropriation de l'espace public, avec les places de stationnement devenues terrasses de restos .<quelqu'un doit forcément en bénéficier.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut