vue de Lyon la nuit

Lyon : la mairie réfléchit à un nouveau réseau de "chuteurs"

La mairie de Lyon réfléchit à développer un réseau de "chuteurs" afin d'éviter le tapage nocturne. Un réseau qui devrait être à l'initiative des restaurateurs et propriétaires de bars, de discothèques.

"Chut !" Trop de bruit en bas de chez vous ? La mairie de Lyon tente de remédier à ce problème en réfléchissant à un réseau de "chuteurs". Les établissements de restaurations signeraient une charte sur le tapage nocturne, et participeraient à un réseau de commerçants luttant contre ces nuisances sonores. Ce texte amènerait des citoyens impliqués dans les établissements de restauration, à se former à la médiation pour éviter que les clients trop bruyants fassent trop de bruit.

Concrètement, bien qu'imaginer des individus répétant "Chut !" soit tentant, il s'agirait plutôt d'agents de sécurité comme les portiers ou les videurs, ayant pour mission d'éviter le bruit. Rien de nouveau sous le ciel bleu, puisque - en temps normal - les bars et boîtes de nuit sont déjà chargés de réduire le bruit de la rue devant leurs établissements.

De plus cette expérimentation en accompagnerait une autre, à l'initiative de la mairie : la médiation sociale nocturne avec l’ALTM (Agence Lyon Tranquillité Médiation), "afin de favoriser le bien vivre ensemble, en début de soirée et début de nuit, sur des lieux très fréquentés de la vie nocturne", explique Mohamed Chihi, adjoint au maire en charge de la sûreté, de la sécurité et de la tranquillité. Une tentative censée limiter les tapages nocturnes alors que l'ouverture des terrasses se profile pour le 19 mai à Lyon et pour le reste de l'année.

Lire aussi : Ouvertures des terrasses toute l'année à Lyon : tous les détails des nouvelles mesures

 

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut