Rhônexpress
© Mr. Ibou

Lyon : il y a plus cher que Rhônexpress dans le monde, mais...

En plein bras de fer avec le Sytral et la métropole de Lyon pour la renégociation de son contrat, Rhônexpress soigne son image. Dans un article posté sur son site, Rhônexpress indique n'être "seulement qu'en 8e position des navettes air/rail sur le plan mondial". Néanmoins, cette affirmation peut être relativisée sur un point important.

"Décrié pour son tarif longtemps jugé "comme le plus cher au monde", Rhônexpress se positionne seulement à la 8e position des navettes air/rail sur le plan mondial, en comparant le prix d’un billet aller simple".A travers un billet sur son site institutionnel, Rhônexpress, navette entre Lyon et l'aéroport Saint-Exupéry, soigne son image.

Des renégociations du contrat sont actuellement en cours entre la métropole de Lyon, le Sytral et Rhônexpress. Les deux premiers souhaitent que le prix de la navette baisse, que la concurrence soit ouverte et que les liaisons vers l'est bénéficient d'amélioration. Rhônexpress, dont la rapidité et le confort n'ont jamais été remis en question fourbit ses arguments en matière de prix, en publiant un comparatif qui montre qu'il n'est qu'à la 8e position si on compare les tarifs d'autres navettes par le rail dans le monde.

Le concessionnaire produit ainsi un classement à l'appui pour asseoir ses arguments (le prix avancé pour Rhônexpress est celui d'une réservation via Internet : 15,20 euros. En direct, le prix de l'aller est de 16,30 euros, ce qui ne change pas ce classement) :

1) Stockholm / Arlanda Express : 28,50 €
2) Londres / Heathrow Express : 28,09 €
3) Londres / Stansted Express : 21,24 €
4) Londres / Gatwick Express : 20,00 €
5) Oslo / Flytoget : 19,76 €
6) Toronto / Airport Express : 19,06 €
7) Narita (Japon) / Narita Express : 16,80 €
8) Lyon / Rhônexpress : 15,20 €
9) Milan / Malpensa Express : 13,00 €
10) Hong / Kong MTR : 12,73 €
11) Kuala Lumpur / Klia Ekspres : 11,93 €
12) Johannesburg / Gautrain : 11,85 €
13) Vienne / CAT : 11,00 €
14) Brisbane / AirTrain : 10,05 €
15) Moscou / Aeroexpress : 6,35 €

(source Rhônexpress)

Cette question de la concurrence qui change tout

Grâce à ce tableau, Rhônexpress peut ainsi rappeler que certaines navettes par rail sont bien plus chères que la Lyonnaise. Néanmoins, il manque un détail de très grande importance. Tous ceux qui sont devant Rhônexpress sont en concurrence avec d'autres solutions de type bus direct ou express, métro, train. Ainsi, en Suède, il est possible de prendre le Stockholm Arlanda Express via rail pour 28,50 euros, ou les bus de Flygbussarna pour 11 euros. Londres a également son panel d'alternative dont le fameux tube, métro, qui permet d'atteindre l'aéroport d'Heathrow moins rapidement, mais pour 6,70 euros, ou les trains TFL / Thameslink. À Oslo, on retrouve également une alternative avec les bus Flybussen, dont le trajet est plus cher qu'un ticket Rhônexpress si on veut être précis (18,90 euros). Toronto a aussi ses navettes bus jusqu'à l'aéroport dont certaines gratuites. Enfin, au Japon, le Narita Express est en concurrence avec les bus "limousine" (là encore à des tarifs qui peuvent largement dépasser un ticket Rhônexpress), ainsi que des solutions par trains.

L'absence d'écosystème concurrentiel à Lyon 

À Lyon, aucun service de car express n'est pour l'instant proposé pour se rendre à l'aéroport, ni de tramway, métro ou train. TCL propose bien depuis début septembre des bus classiques qui desservent la gare routière de Saint-Exupéry, depuis la station du tramway T3 Meyzieu Z.I. (lire ici). Il est possible de les prendre pour le prix d'un ticket de métro ou d'un abonnement TCL tout en acceptant de ne disposer d'aucun emplacement dédié aux bagages, d'une fréquence peu soutenue et d'un trajet d'une heure (contre 30 minutes pour Rhônexpress).

Néanmoins, cette solution qui s'apparenterait plus à du bricolage pour les voyageurs ne se rapproche pas des autres alternatives majeures proposées dans les autres villes présentes avant Rhônexpress dans son classement. C'est bien cet écosystème concurrentiel présent ailleurs et absent à Lyon qui peut changer la lecture de ce classement.

En juin 2019, le tribunal administratif de Lyon a autorisé la présence de bus entre le centre-ville et l'aéroport Saint-Exupéry, estimant que "L'exclusivité dont se prévaut la société requérante ne vaut qu’en ce qui concerne l’objet de la concession, à savoir le transport de voyageurs par voie ferroviaire". Cette décision a remis en cause le monopole Rhônexpress et le Sytral espère voir arriver d'ici la fin de l'année des cars qui assureraient la liaison en direct pour un prix autour de 8 euros, ce que l'on peut déjà retrouver dans d'autres villes. Lorsqu'ils seront en place, il sera difficile de relativiser le classement mis en avant pour Rhônexpress. Ce qui n'est pas le cas pour le moment.

21 commentaires
  1. Vallon de Beaunant - 2 octobre 2019

    Le prix du trajet entre l aéroport de Johannesburg et pretoria soit 50 kms est de 50 rands soit 4 euros et non pas 11.85 euros.

  2. olivier delucenay - 2 octobre 2019

    À Oslo, il y a deux trains, un direct et un avec des arrêts avec quelques minutes de plus pour un coût divisé par 2. C’est donc beaucoup moins cher qu’à lyon pour une distance supérieure !

  3. Vallon de Beaunant - 2 octobre 2019

    A deux pour une semaine c est plus économique de laisser sa voiture au p5 de l aéroport par exemple. Pour faire Chevreuse /Roissy c est 5 euros. Cette ligne Rhône express est du racket. Peut être serait il intéressant de faire la genèse de cette ligne pour comprendre.

    1. JANUS - 2 octobre 2019

      Depuis quelques semaines, il existe la connexion tram/bus en 1heure avec un ticket TCL !

    2. Camain - 16 octobre 2019

      Et à 3... on a intérêt à prendre un taxi devant l aéroport. ..
      Incroyable non ?

  4. JANUS - 2 octobre 2019

    Ce n'est pas tant le prix du trajet que le niveau de vie français qui a chuté….sauf pour la start up nation !

  5. val - 3 octobre 2019

    les chiffres proviennent du prestataire ...

    1. Marlouger - 3 octobre 2019

      Ce que je trouve aussi insupportable c'est de voir à notre arrivée à St Exupéry inscrit sur en grands caractères, que Rhône Express vous emmène au centre de Lyon. Et bien non... Après avoir payé 16,50€ le touriste doit ensuite prendre un ticket TCL pour aller justement dans le centre de Lyon, car La Part Dieu ce n'est pas le centre Presqu'île. On a vraiment impression d'avoir à faire à des gens qui vous trompent.

  6. Marc LOGIER - 3 octobre 2019

    Lyon a toujours été une ville très coûteuse pour les transports en commun. Sans compter que le réseau arrive à saturation et que peu de mesures sont prises pour améliorer les trafics. Les TCL font semblant mais c'est à mourir de rire: ils se vantent d'augmenter les fréquences de certaines lignes juste parce qu'ils réduisent d'une minute ou deux l'intervalle entre deux passages d'une même ligne! quand on constate que les retards nombreux et systématiques sont plutôt de l'ordre de 3 à parfois 10 minutes, ils sont tombés sur la tête en pensant nous faire avaler leurs soi disant améliorations?. Ils ne savent que communiquer et pas vraiment faire leur boulot principal. Quant à Rhône Express c'est un autre scandale. Et qui n'est pas près de progresser sinon dans le mauvais sens, parce que du coup il y aura une navette pour les riches (Rhône Express) et pour les moins riches, les bus TCL mais qui ne vous amènent pas dans les endroits les mieux appropriés à St-Exupéry. Egalité soi disant dans la devise de la république française c'est de moins en moins vrai puisque de plus en plus souvent, il y a les transports normaux et puis le low coast il n'y a qu'à voir l'état de malpropreté des tgv Ouigo (les français sont crades hélas) pour se rendre compte que si t'as pas la thune pour t'offrir le TGV au tarif plein pot, on te fait voyager dans une bétaillère.

    1. MLBRLyon - 3 octobre 2019

      Je ne perds pas une occasion de dire aux personnes jeunes et moins jeunes attendant à un arrêt de bus "à vélo, vous y seriez déjà". Il est essentiel que la population se rende compte que marcher jusqu'à un arrêt, attendre le tram, métro ou bus, éventuelle correspondance, et marcher jusqu'à sa destination, n'est plus rapide et confortable que le vélo que dans de rares cas. Sans parler des économies une fois l'abonnement résilié ou la deuxième voiture revendue, de sorte qu'un beau vélo durable et confortable à 800 euros et bien entretenu sera très vite amorti!

      1. Zbart - 3 octobre 2019

        D accord 100 , il ms pourraient même faire une piste cyclable jusqu'à l aéroport le vélo c est top !

        1. Lugdunum69 - 3 octobre 2019
      2. Camain - 16 octobre 2019

        Vite volé aussi je constate malheureusement. . Et pour laisser un vélo à l aéroport ???

  7. Lugdunum69 - 3 octobre 2019

    Honte à RHONEXPRESS, d'utiliser une telle liste peu comparable avec EUX.

    Voici la VRAIE liste :

    Tarif des navettes SANS CONCURRENCES (avant septembre 2019) dans le monde, du plus cher au moins cher :

    1/ Rhonexpress 16.30€

    Et... c'est tout !

    Marre de Rhonexpress et de ces menteurs...

  8. PAUL Gabriel - 3 octobre 2019

    Le tram T3 peut, des demain, et sans aucun frais d'aménagement supplémentaire , assurer la liaison entre Part-Dieu et St Ex.
    Le temps nécessaire :
    33minutes soit 4 à 5 minutes de plus que le temps actuel de Rhônexpress.
    Le cout :
    1,73 Euros par carnet de 10tickets ou sans cout supplémentaire pour les abonnés TCL.
    ---------------------------
    Seul compte la volonté du SYTRAL de résilier le contrat Rhônexpress.

    1. Bernard Girard - 3 octobre 2019

      Admettons.
      Mais au nom de quel beau principe le Sytral devrait-il "offrir" pour 1,73 euros (ou sans coût supplémentaire pour les abonnés) un trajet dont le coût de revient dépasse peut être les 10 ou 12 euros ?
      Je veux bien admettre l'effort financier pour aider les salariés travaillant sur la zone aéroportuaire, mais j'ai déjà plus de mal s'il s'agit des touristes qui débarquent d'un avion (mode de déplacement pas idéal écologiquement parlant) ou vont en prendre un, et des hommes d'affaires qui passent la dépense en note de frais.

    2. Camain - 16 octobre 2019

      Vite volé aussi je constate malheureusement. . Et pour laisser un vélo à l aéroport ???

  9. Aster Oide - 3 octobre 2019

    On aurait voulu bloquer le développement économique de l'Est Lyonnais, on ne s'y serait pas pris autrement. Merci qui ? Mercier!

    1. Marc LOGIER - 4 octobre 2019

      @ Bernard Girard: ça t'arrive de réfléchir deux secondes avant de poster tes remarques à la noix? tu estimes que le sytral n'a déjà pas assez suffisamment d'argent pour en plus s'aligner sur les tarifs prohibitifs de Rhône-Express? inutile de deviner pour qui t'as voté, toi en 2017. Pour un représentant bien cynique dans ton genre d'un capitaliste parce que c'est la seule idéologie à laquelle tu crois comprendre quelque chose. Lamentable, oui!

  10. spip69 - 4 octobre 2019

    Quelle médiocre comparaison. Avez vous déjà pris les trains à Stockholm, Oslo, Tokyo ou Londres ?
    On parle de TRAIN et non pas de TRAM qui grince à tous les virages jusqu'à Meysieu.
    Dans les grandes villes citées ce sont des TRAINS à grande vitesse, très confortable avec une vraie place (avez vous essayé le rhonexpress aux heures de pointe ?).
    Le Flytoget d'Oslo est un train moderne qui relie le centre à l'aéroport en 18 minutes, sans arrêt et ultra confort avec tv et wifi. Ne comparez pas des choux et des carottes !!!!

  11. Camain - 16 octobre 2019

    Et à 3... on a intérêt à prendre un taxi devant l aéroport. ..
    Incroyable non ?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut