Une trottinette électrique poser sur un emplacement dédié. @WilliamPham

Lyon : bientôt la fin du stationnement sauvage des trottinettes dans tout le 5e arrondissement

Après les 1er, 2e, 3e, 6e et 7e arrondissements de Lyon, c’est au tour du 5e de prendre à bras le corps la problématique du stationnement sauvage des trottinettes électriques sur l’espace public. À partir du mois de juin, les utilisateurs seront obligés de se garer sur des espaces dédiés.

Depuis le mois de juin 2021, la Ville de Lyon a décidé de s’attaquer au stationnement sauvage des trottinettes électriques en libre-service dans les rues lyonnaises. Terminée l’ère où les trottoirs de la ville étaient encombrés par des enchevêtrements de trottinettes, désormais des places de stationnement dédiées ont été créées un peu partout dans les secteurs réglementés, souvent à proximité d’espaces accueillant déjà des arceaux pour vélos. 

Une décision qui répond à la volonté des autorités locales de libérer "les trottoirs des trottinettes pour permettre aux piétons de marcher sereinement et en toute sécurité à Lyon. Un meilleur partage de l’espace public est essentiel pour limiter les accidents et les conflits entre les usagers, tout en laissant le choix du mode de déplacement", comme l’expliquait il y a plusieurs mois Valentin Lungenstrass, adjoint au maire de Lyon délégué aux mobilités. 

9e, 8e et 4e pas encore concernés

Depuis le 14 mars, le Vieux-Lyon est intégré au périmètre du stationnement réglementé. En juin le reste de l'arrondissement suivra.

D’abord déployé sur la Presqu’île de Lyon, le périmètre encadrant le stationnement avait ensuite été étendu aux 6e et 7e arrondissements puis au 3e. Depuis le 14 mars, le Vieux-Lyon y a été intégré et selon la mairie du 5e le reste de l’arrondissement doit suivre dès le mois de juin.

Afin de permettre aux utilisateurs de trouver facilement des emplacements pour se garer, la Ville procède actuellement à la création d’espaces de stationnements "mixte pour les vélos et trottinettes". À l’issue de leur installation "il ne sera plus possible d’abandonner les trottinettes en dehors des emplacements dédiés", prévient la mairie. Il sera possible de les géolocaliser directement sur les applications des opérateurs Dott et Tier Mobility dont les équipements sont déployés à Lyon.

Lire aussi : 

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut