Photo : Joran Juvin

Lyon : après 20 ans à la tête du théâtre, les Trois-Huit quittent la direction du NTH8

Après vingt ans de direction au Nouveau Théâtre du 8ème à Lyon, le collectif des Trois-Huit va quitter les lieux en fin de saison après une décision des partenaires publics.

Clap de fin pour le collectif des Trois-Huit au Nouveau Théâtre du Huitième (NTH8). L'humeur est maussade en cette fin de saison pour le collectif qui annonce baisser le rideau en juin prochain. En cause : un " souhait concerté de la Mairie du 8e, de la Ville de Lyon, de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et de la Direction Régionale des Affaires Culturelles/Ministère de la Culture ", indique leur communiqué.

Spectacle Straight, photo : Joran Juvin

Un appel à projets lancé sur le NTH8

En question : en octobre dernier, la Ville de Lyon, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et le Ministère de la Culture (DRAC Auvergne Rhône-Alpes) lancent un appel à candidatures pour reprendre la direction du théâtre en janvier 2023. La raison : " Le théâtre est mis à disposition depuis 2002 sans appel à projets. Un lieu municipal n'a pas vocation à appartenir à un seul acteur ", explique Nathalie Perrin-Gilbert, adjointe au maire de Lyon et déléguée à la culture.

Pour elle, un objectif visé : que la diversité des acteurs lyonnais puissent postuler. " Nous avons la volonté de mieux répartir et distribuer les moyens dans le secteur de la culture pour que tous les acteurs aient une chance d'accéder à des lieux de travail ", ajoute-t-elle.

Spectacle Bingöl, photo : Joran Juvin

Un projet " déclaré infructueux "

Alors, du côté du collectif, on s'active et un projet est créé pour répondre à l'appel à candidatures. Mais ce dernier est finalement  "déclaré infructueux" au mois de mars 2022. Selon la déléguée à la culture de la Ville de Lyon, le collectif n'a pas été en mesure de répondre aux attentes de la Ville et à son cahier des charges. En l'occurrence, pour le quartier des Etats-Unis, la Ville souhaite des outils de développement, un ancrage territorial, un soutien à la création et du lien avec les habitants. " En audition, le collectif n'a pas mis l'accent sur ces points-là. Il semble prisonnier de ces vingt dernières années et n'a pas réussi à proposer un renouvellement ", explique-t-elle. "

Spectacle Straight, photo : Joran Juvin

Licenciement économique des salariés

Conséquence pour les Trois-Huit : licenciement économique pour la plupart des salariés de l'équipe et arrêt de tous les projets menés en collaboration avec les partenaires et habitants du 8e. La Ville assure qu'il n'y aura "pas de sortie sèche" et que le collectif sera accompagné. Mais " la saison 2022-2023 est tronquée ". Acte final pour les Trois-Huit au NTH8.


" Le théâtre est mis à disposition depuis 2002 sans appel à projets. Un lieu municipal n'a pas vocation à appartenir à un seul acteur. "

Nathalie Perrin-Gilbert, adjointe au maire de Lyon et déléguée à la culture 


Après près de vingt ans au Nouveau Théâtre du 8e, le collectif des Trois-Huit se voit " déçu mais surtout stupéfait et inquiet ", rapporte Sylvie Mongin-Algan, metteuse en scène et co-fondatrice du collectif. Une crainte pour elle : que la survie du théâtre soit en péril. Pourtant, du côté de la ville, pas question d'envisager une fermeture. " On va tout faire pour que le théâtre soit ouvert au public en janvier 2023 ", indique Nathalie Perrin Gilbert.

Spectacle Bingöl, photo : Joran Juvin

Un second appel à projets

Alors que le premier appel à projets publié en octobre 2021 a été déclaré infructueux par les trois partenaires publics (la Ville de Lyon, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et le Ministère de la Culture (DRAC Auvergne-Rhône-Alpes)), un nouvel appel à projets vient d'être publié en ce début mai. Objectif : trouver une direction pour le Nouveau Théâtre du 8ème. " Les Trois-Huit pourraient recandidater s'ils souhaitent le faire ", indique Nathalie Perrin-Gilbert. Mais pour l'instant, le collectif ne semble pas vouloir reproposer un projet.

Alors, un dernier rendez-vous est donné par les Trois-Huit, le jeudi 30 juin, sur le parvis du théâtre, de 16h à 21h pour dire au revoir au public et " échanger autour d'un verre sous le signe des cartons et des pinceaux ".

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut