Hôpital Édouard Herriot Pavillon H © Tim Douet

Lyon : 28 personnes sont mortes avec le coronavirus dans le Rhône

Un nouveau point a été fait ce samedi soir sur l'évolution de l'épidémie de coronavirus dans la région. Dans le Rhône, 28 personnes sont mortes avec le coronavirus. 57 en tout dans la région. 562 en tout en France.

Un nouveau point a été fait ce samedi soir sur l'évolution de l'épidémie de coronavirus dans la région. Dans le Rhône, 28 personnes sont mortes avec le coronavirus. 57 en tout dans la région. 562 en tout en France.

112 personnes sont mortes en France en un jour. 1525 personnes sont en réanimation ce samedi en France.

La répartition par départements dans la région :

– Ain : 92 cas de coronavirus (+8 par rapport à jeudi), dont 5 personnes décédées

– Allier : 18 (+8) cas

– Ardèche : 55 (+7) cas dont 2 personnes décédées

– Cantal : 12 (+ 2) cas,

– Drôme : 93 (+7) cas, dont 6 (+3) personnes décédées

– Haute-Loire : 11 (+ 3) cas

– Isère : 103 (+37) cas, dont 1 personne décédée

– Loire : 174 (+29) cas, dont 5 (+3) personnes décédées

– Puy-de-Dôme : 47 (+13) cas

– Rhône : 337 (+70) cas, dont 28 (+8) personnes décédées

– Savoie : 71 (+24) cas, dont 2 (+1) personne décédée

– Haute-Savoie : 240 (+41) cas, dont 8 (+1) personnes décédées

– Non rattachés : 13

 

à lire également
L’entrée de l’hôpital de la Croix-Rousse, à Lyon © Tim Douet
L'agence régionale de santé vient de publier son bilan des personnes hospitalisées à cause du coronavirus COVID-19 à Lyon et en Auvergne-Rhône-Alpes. Si ces chiffres n'indiquent qu'une tendance de l'épidémie, il montre une évolution qui reste stable. 
4 commentaires
  1. Question - 22 mars 2020

    Bonjour, j'ai une question bête mais à laquelle je souhaiterais une réponse. En 2017 et 2018 le nombre de décès en France était de 610 000 morts par an en France (source Wikipedia). Soit un taux quotidien de 1600 morts par jour.
    D'autre part le nombre de décès enregistré lors de la canicule de 2003, 19 000 victimes ont été a déplorer...
    En quoi les chiffres ci-dessus sont ils exceptionnels? Et surtout ne pensez vous pas que la crise économique qui va suivre ne sera pas plus dévastatrice pour nous et nos enfants ?

  2. CLDI - 22 mars 2020

    610000 c'est dans le monde. 8000 en France.
    C'est le taux de mortalité qui est important. 10 x supérieur à la grippe saisonnière. S'il n'y avait pas de confinement, on pourrait donc avoir 10 x plus de morts, ou plus car pas encore de vaccin. Les 610000 deviendront 6 à 10 millions.

  3. Question - 22 mars 2020

    Ben non, je confirme que la France enregistre 610 000 décès par an: https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Mortalit%C3%A9_en_France
    A l'échelle de la planète, ce sont 59 millions de personnes qui meurent par an.

    Du coup, les 562 décès enregistrés, à ce jour, en France du Covid-19.... par rapport au 1610 personnes qui meurent "normalement" quotidiennement en France sont à relativiser... Je ne parle pas des 3144 morts en Chine dont la population avoisine 1,4 milliards.

    Par contre la dette qui est en train de s'accumuler est abyssal et me fait aussi peur que le magma radioactif de Tchernobyl qui sera actif des milliers d'années et qui a fait plus de 350 000 morts...

  4. TousAvelo - 23 mars 2020

    Actuellement le nombre de décès, en France, n'est pas représentatif de la pandémie. Aujourd'hui, les personnes arrivant aux urgences avec une détresse respiratoire due au Covid-19 sont placées en réanimation et pour les pathologies les plus lourdes en coma artificiel, ce qui permet de les maintenir en vie. Lorsque les 7 000 lits seront occupés, il ne sera plus possible de retarder l'inéluctable... et là le nombre de décès va devenir franchement flippant. Le personnel de santé, qui sera lui même touché par le virus, va devoir faire le choix de qui bénéficiera ou pas de soin et ça on est pas trop habitué en France... Les hospitalisés de la semaine prochaine sont les insouciants qui se baladaient comme si de rien n'était la semaine dernière et qui ont été contaminés ou ont contaminé leurs proches.
    Après je suis d'accord que si on considère que la Chine a passé le pic de contamination, leur tribu à cette pandémie est super "light" mais les mesures de confinement qu'ils ont mis en place ont été la mesure du risque. De plus le gouvernement Chinois n'est pas un exemple de transparence... A priori ils n'ont pas été au top pour communiquer avec leurs homologues Européens et Asiatiques... Pouvons nous nous fier au 3144 décès annoncés...
    Bref il est un peu tôt pour tirer des conclusions, pour le moment le principe de précaution s'impose mais il est certain qu'il y aura un avant et un après COVID-19... sur le plan humain et économique.

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut