La future rive droite du Rhône ?
Article payant

Lyon 2030 : ces grands projets qui vont changer le visage de la Métropole

Des transports en commun, des pistes cyclables et des forêts urbaines. Les priorités des écologistes vont se mêler aux grands projets urbains lancés par Gérard Collomb et changer la métropole de Lyon à horizon 2030.


Le métro B aux hôpitaux Sud


391 millions d’euros

Projet de téléphérique © Antoine Merlet / Simulation Lyon Capitale

L’envie des écologistes d’expérimenter le transport par câble dans la métropole se heurte à l’hostilité des habitants et des élus de Sainte-Foy-lès-Lyon et La Mulatière, les deux communes les plus impactées par ce projet. Les plus de 90 % de non du referendum organisé dans ces deux communes n’ont pas encore suffi à enterrer le projet mais rendent son issue plus incertaine.

La longue mue des autoroutes A6-A7




C’est le projet lyonnais au long cours : la transformation des anciennes autoroutes A6-A7 en boulevard urbain. Le déclassement administratif commence à se matérialiser. La limitation de vitesse a été abaissée et une voie de covoiturage créée. Dans un premier temps, ce sont surtout les abords des axes M6-M7 qui changent. Le quai Perrache est actuellement en travaux : des places de stationnement sont transformées en piste cyclable.

M Lyon, la Part-Dieu revue et corrigée




À la base, M Lyon devait être une tour en face du siège de la Métropole de Lyon. L’arrivée au pouvoir des écologistes en a décidé autrement. Le promoteur DCB a revu sa copie et livrera finalement, en 2025, un immeuble de “seulement” 13 étages qui accueillera des bureaux dans sa moitié inférieure et des logements avec balcon ou toit-terrasse dans les étages supérieurs.

Il vous reste 54 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut