Lyon 2 : des examens auront bien lieu

Ils auront lieu du 25 mai au 6 juin. Le conseil d'administration qui s'est tenu vendredi après-midi en a décidé ainsi.

Il n'y aura pas de validation automatique. Au grand damne du syndicat étudiant FSE, pro-blocage et favorable à la non-tenue d'examens, le conseil de la vie étudiante universitaire (Cevu) et le conseil d'administration (Ca) ont adopté, vendredi 15 avril, le dispositif de validation de l'année universitaire 2008-2009. La session d'examen aura lieu du 25 mai au 6 juin. Ils porteront principalement sur les cours mis en ligne ainsi que ceux réalisés avant le début du blocage. Par ailleurs, seuls les étudiants ayant obtenu le minimum de 10 sur 20 verront leur contrôle continu pris en compte. La période de rattrapage se tiendra quant à elle du 23 juin au 8 juillet.

Et pourtant, lors du Cevu, deux délégations dont une représentant des professeurs grévistes, avaient demandé " la neutralisation du deuxième semestre ". Demande qui n'a cependant pas rencontré le succès escompté puisque seuls les membres de liste FSE et PAU (Pour une Autre Université) ont suivi cette proposition.

Dans un communiqué, le syndicat FSE a fait part de sa " grande colère " et appelle tous les étudiants qui estimeraient que " ces modalités d'examen sont injustes " à " se mobiliser sur le campus et à continuer la grève ". Rappelant que ni " le volume de cours à étudier " ni " les possibilités techniques des étudiants " ne sont satisfaisants dans les modalités choisies, la FSE pointe du doigt " la défaite de la présidence à imposer un cadre réglementaire général " alors que " tant de profs ont au préalable refusé d'adapter leurs examens aux consignes de la présidence ".

Autre son de cloche à l'UNEF. Le syndicat étudiant s'est félicité que " les examens se tiennent sans que le calendrier déborde sur le mois de juillet ni sur le mois de septembre ce qui était une forte inquiétude pour de nombreux étudiants (ndlr bousiers, salariés, logés en résidence universitaire). L'UNEF a tenu à informer qu'elle sera " vigilante au respect de ces règles dans l'ensemble des UFR, tiendra des permanences durant toute la tenue des examens et fera remonter tous les litiges pour qu'ils soient signalés lors des jurys ".

En réponse aux craintes d'" une vengeance à l'encontre des grévistes " mentionnée par la FSE, la présidence de Lyon 2 a annoncé, en conseil d'administration, que les copies seront rendues anonymes. Une commission chargée de veiller sur les sujets des examens, qui doivent porter seulement sur les cours accessibles à tous, sera mise en place au début et à la fin de la période d'examen. Dernier garde fou, un jury souverain pourra, au cas par cas, corriger d'éventuelles injustices.

Emeric Merlin

Photo AG avril 2009 :Fle-ur

à lire également

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure

d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut