Photo d’archives du Z Event. L’éditons 2022 se déroulera du 9 au 11 septembre au Zénith de Montpellier. (Photo de SYLVAIN THOMAS / AFP)

Les Lyonnais de Time for the Planet recevront une partie des dons du Z Event

En 2021, Action contre la faim avait reçu 10 millions d’euros de la part du Z Event, le grand marathon caritatif du jeu vidéo. Cette année, cinq associations se partageront l’argent récolté, parmi elles figure Time for the Planet une entreprise lyonnaise.

Après des accusations de greenwashing, le Z Event, ce grand marathon du jeu vidéo qui a permis de récolter 10 millions d‘euros pour Action contre la faim en 2021, a finalement décidé d’attribuer les dons de son édition 2022, organisée du 9 au 11 septembre, à cinq associations. Ces dernières ont été choisies par les internautes en début de semaine parmi 22 candidats engagés dans la cause écologique. 

Le scrutin qui se terminait ce mercredi à 14 heures à livré son verdict et délivré les noms des cinq associations retenues. "Que vous aimiez les 5 associations ou pas, nous allons être très attentifs à l'utilisation des fonds(comme tous les ans)", a expliqué sur Twitter ZeratoR (Adrien Nougaret) l’un des fondateurs du Z Event. Les associations retenues  sont Sea Sheperd France, la Ligue de protection des Oiseaux (LPO), WWF France, Time for the Planet et The SeaCleaners. L’une de ces associations, Time for the Planet, a été créée à Lyon en 2019. 

Time for the Planet prend la lumière

Lancé par six entrepreneurs à succès, ce projet lyonnais au service de l’urgence climatique ambitionne de réunir un milliard d’euros afin de créer cent entreprises, réparties dans le monde entier, dédiées à la lutte contre le dérèglement climatique, par le biais d’investissements participatifs sans le moindre retour financier. 

En 2020, Lyon Capitale avait rencontré ces Lyonnais pour parler de leur société en commandite par actions qui vise à "lancer des solutions qui réduisent drastiquement les émissions de gaz à effet de serre (GES) afin d’atteindre la neutralité carbone au plus vite". Le fond à but non lucratif a notamment reçu le soutien du groupe lyonnais LDLC, qui lui a versé 200 000 euros en 2021. Un projet auquel est également allié le patron de l'Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas. À ce jour, Time for the Planet a déjà collecté 11 012 995 euros.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut