Les Héroïnes de Lyon : "Un hommage aux femmes qui ont marqué notre ville" (vidéo)

Ludivine Stock et Mathieu Rebière, tous deux scénaristes et dessinateurs du nouvel album Les Héroïnes de Lyon de Lyon Capitale étaient sur le plateau de l'émission "6 minutes Chrono" (vidéo).


Après sa bande dessinée à succès Lyonnaises d'exception, Lyon Capitale donne une nouvelle fois leurs places aux femmes qui ont marqué Lyon. A travers sept parcours de vie, la nouvelle BD de Lyon Capitale Héroïnes de Lyon met en lumière afin de ressourcer l'histoire lyonnaise en y intégrant l'autre moitié de l'humanité, souvent oubliée.

Marceline Desbordes-Valmore (poésie), Pauline Jaricot (catholicisme social), Julie-Victoire Daubié (instruction), Philomène Rozan (lutte sociale), Marie-Louise Rochebillard (syndicalisme), Clotilde Bizolon (humanitaire) et Laure Diebold (résistance). Toutes incarnent des figures de l'histoire lyonnaise.

Ludivine Stock développe sur l'idée originale de cet album : "On a décidé de faire un second opus parce que l'on avait beaucoup de sources inexploitées. Nous avons resserré sur le XIXe et XXe siècles, des périodes où Lyon a traversé des conflits et où des figures féminines ont émergé en réaction à ces conflits, en réaction à la misère ouvrière suite à l'ère de l'industrialisation."


"Des figures féminines ont émergé en réaction à ces conflits, en réaction à la misère ouvrière suite à l'ère de l'industrialisation"


Mathieu Rebière, auteur et dessinateur de la BD sur la résistante Laure Diebold - très proche de Jean Moulin, analyse la méthode sur le choix des extraits de vie à mettre sur le papier : "Il faut trouver un élément clé, des fragments significatifs". Il poursuit : "Laure Diebold est la secrétaire de Jean Moulin pendant la Seconde Guerre mondiale. On connaît bien Daniel Cordier, le secrétaire de Jean Moulin dans la tête de tout le monde, alors qu'il y avait deux secrétaires. Elle a été oubliée alors qu'elle a été nommée Compagnon de la Libération avant Daniel Cordier et que c'est elle qui a écrit pour qu'il le soit lui aussi."

Ludivine Stock met avant le destin de la poétesse Marceline Desbordes-Valmore, reconnue et admirée par Victor Hugo : "Elle a été témoin de la révolte des canuts car elle habitait sur la place des Terreaux. Son moyen d'expression elle s'en est servi comme un étendard face à l'oppression et l'injustice. C'est la production de quatre poèmes dont un qui a été qualifiée par Aragon comme le premier poème de la résistance donc la boucle est bouclée avec Laure Diebold".

Le déroulement de l'album

L'album s'ouvre sur une enfant en bas âge lors de la Révolution française (la poétesse Marceline Desbordes-Valmore, née en 1786) pour s'achever dans les années 1960 (avec la disparition de Laure Diebold, résistante, nom de code "Mado", pierre angulaire du secrétariat de Jean Moulin). Entre ces deux dates, Lyon est tout d'abord éventré par la pauvreté ouvrière, en gestation depuis les débuts de la première révolution industrielle (naissance du prolétariat, urbanisation, salaires et conditions de vie précaires), ce qui déclenche la révolte des canuts en 1831 et 1834, puis celle des ovalistes en 1869. Ensuite la ville est touchée  par les deux guerres mondiales avec, pour la deuxième, cette spécificité du combat sous l'Occupation qui en fera la capitale de la Résistance.

En partenariat avec les Archives municipales de Lyon.

Héroïnes de Lyon (éditions Lyon Capitale) - 64 pages - 14,90€ .
En vente en librairies et sur notre boutique
Auteurs : Ludivine Stock, Charlotte Rousselle, Marie Avril, Morgane Velten, Mathieu Rebière, Christophe Fournier.
Direction des auteurs : Ludivine Stock.
Textes historiques : Nadège  Druzkowski.

Journée dédicaces à venir :

Samedi 3 décembre 15h-18h : Gibert Joseph - CC du carré de soie - Vaulx-en-Velin - accès direct par métro Ligne A

Samedi 10 décembre 14h-18h : Librairie La BD

Samedi 17 décembre 15h-18h : Fiducial Beaux Arts (ex Atelier du peintre) 92 avenue maréchal de Saxe - Lyon 3

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut