Daesh Etat Islamique
capture d’écran

Les Français unanimes pour durcir les mesures de lutte contre le terrorisme

Un sondage révèle un durcissement des mesures réclamé par les Français, en particulier sur la déchéance de nationalité  et l'expulsion des fichés S.

96 % des Français considèrent que la menace terroriste est élevée, selon un sondage Ifop-Fiducial pour CNews et Sud Radio, publié ce vendredi 6 novembre. C'est grosso modo le chiffre relevé post-attentats de Charlie Hebdo en janvier 2015 (93 %), dont le procès est toujours en cours devant la cour d'assises spéciale de Paris.

Un chiffre particulièrement relevé qui fait suite à l'émotion suscitée par la décapitation du professeur d'histoire-géographie Samuel Paty, le 16 octobre dernier, devant le collège de Conflans-Sainte-Honorine où il exerçait et l'attentat de la basilique Notre-Dame de l'Assomption, à Nice, où trois fidèles ont trouvé la mort treize jours plus tard.

Ce qui est intéressant dans ce sondage (échantillon de 2 000 personnes interrogées par questionnaire auto-administré en ligne du 3 au 5 novembre), c'est l'unanimité des Français sur le sujet. Ainsi,

  • 89 % des Français se disent favorables à l'expulsion des Français fichés S résidant en France.
  • 89 % des Français se disent favorables à la déchéance de nationalité des personnes avec une double nationalité ayant commis des délits.

Adhésion massive tous partis politiques confondus

Ce qui est intéressant à souligner c'est l'adhésion massive des partis politiques. Ainsi, pour les fichés S, 79 % des Français de proximité politique avec la France Insoumise y sont favorables, 82 % pour le Parti socialiste, 94 % pour La République en marche et 99 % pour Les Républicains et le Rassemblement national. La déchéance de nationalité fait également la quasi-unanimité : 79 % chez LFI, 81 % au PS, 91 % chez LREM, 96 % pourLR et 98 % au RN.

La seule mesure un peu moins soutenue que les autres est celle d'une sorte de “Guantanamo à la française pour les (fichés S) les plus dangereux” voulue par le député (LR) des Alpes-Maritimes Eric Ciotti, au lendemain de l'attentat de la basilique de Nice. Le sondage relève que “seulement” 7 Français sur 10 sont favorables à une adaptation du système judiciaire et prévoir des mesures d’exception qui dérogent aux principes juridiques et constitutionnels. Sur ce point précis, le clivage gauche-droite est assez prononcé : 53 % des sympathisants de LFI et 52 % du PS sont pour quand 79 % de LREM, 89 % de LR et 91 % du RN sont pour.

Le sondage met aussi  en exergue une petite division générationnelle sur ces “mesures chocs”, pour reprendre le mot de Frédéric Darbi, directeur général adjoint de l'Ifop. Ainsi pour l'expulsion des étrangers fichés S, 79 % des 18-24 ans approuvent quand 92 % des plus de 35 ans y sont favorables. Pour la déchéance de nationalité des personnes ayant une double nationalité ayant commis des délits, 66 % des 18-24 ans adhèrent quand les plus de 35 ans sont 94 %.

Pour résumer : ce qu'il faut retenir de ce sondage, c'est que les Français, dans leur unanimité et quelque soit leur proximité politique, veulent des actions fortes et un durcissement des mesures en matière de lutte contre le terrorisme.

Pour aller plus loin :

Entretien de Gilles Kepel, politologue : “L’école est devenue pour les tenants de l’islam politique une citadelle à abattre”

Entretien de Bernard Rougier, sociologue : “Les islamistes veulent empêcher la distinction entre islam et islamisme”

Entretien de Jean-François Chemain, ancien enseignant en ZEP : “Pour faire barrage au séparatisme, donnons aux jeunes d’aimer la France”

Kamel Kabtane, recteur de la mosquée de Lyon :“On va dire que je suis islamo-gauchiste”

 

 

 

4 commentaires
  1. JANUS - ven 6 Nov 20 à 21 h 35

    Comme le chantait un poète américain; les temps changent !

    Signaler un commentaire inapproprié
  2. JANUS - sam 7 Nov 20 à 4 h 17

    Aux USA, s'il est élu, Bidon sera le Hollande des USA et Harris son Macron !

    Signaler un commentaire inapproprié
  3. Limas69 - sam 7 Nov 20 à 13 h 13

    Petite erreur de frappe ou je ne comprends pas : "89 % des Français se disent favorables à l'expulsion des Français fichés S résidant en France" ... On ne peut pas expulser des français, non ?

    Signaler un commentaire inapproprié
  4. Pierre - sam 7 Nov 20 à 16 h 59

    Fichtre ! Ils doivent trembler les terroristes !!

    Signaler un commentaire inapproprié

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut