Les 7 expositions à découvrir à Lyon

Lyon Capitale vous propose sa sélection des expositions à visiter dans les différents musées de Lyon et ses alentours. 

L’incontournable
Sur la piste des Sioux, musée des Confluences

Cette exposition temporaire, en place jusqu’au 28 août, retrace l’histoire de la construction de l’image des "Indiens d’Amérique" dans le monde occidental. Sur la piste des Sioux invite surtout à se détacher des symboles traditionnellement associés aux "Indiens d’Amérique", tels que le tipi, la plume ou encore le bison, pour découvrir la complexité des nations qui composent les "Indiens d’Amérique". Un moyen de redécouvrir ces peuples sous un nouvel angle. 

Lire aussi : "C'est une exposition qui nous rappelle notre enfance" (vidéo)

L’expérience immersive
La Chapelle Sixtine de Michel-Ange, Palais de la Bourse de Lyon

La Chapelle Sixtine de Michel-Ange : L'Exposition, du 5 juillet au 21 août au Palais de la Bourse, à Lyon © Fever

Du 5 juillet au 21 août, au Palais de la Bourse de Lyon, l’exposition La Chapelle Sixtine de Michel-Ange pose pour la première fois ses valises en France. A travers une expérience immersive, les visiteurs pourront admirer la célèbre œuvre du peintre italien de près et en taille réelle. L’aspect et le relief des peintures du plafond de la chapelle Sixtine ont pu être recréés grâce à l’utilisation de photographies haute définition et d’une technique d’impression particulière. 

Lire aussi : L'événement de l'été à Lyon : La Chapelle Sixtine de Michel-Ange - L'Exposition

La méconnue
Icônes by Susan Kare, musée de l’imprimerie et de la communication graphique

Jusqu’au 18 septembre, le musée de l’imprimerie et de la communication graphique propose une rétrospective de l’œuvre de la graphiste Susan Kare. Méconnue du grand public, Susan Kare est pourtant considérée comme une pionnière du pixel art. Elle est notamment celle qui a été chargée par Apple "d’humaniser" le premier Macintosh, créant des icônes encore omniprésentes dans notre vie quotidienne. 

 

L’intrigante
Hyperréalisme - Ceci n’est pas un corps, La Sucrière

Hyperréalisme - Ceci n'est pas un corps, du 2 mai au 24 juillet à La Sucrière, à Lyon © Massimo Goyet

 

Prolongée jusqu’au 24 juillet, cette exposition itinérante rassemble des sculptures de plus de 40 artistes internationaux s’inscrivant dans le courant de l’hyperréalisme. Les œuvres exposées à la Sucrière cherchent à bouleverser la vision de l’art du spectateur, choisissant tantôt de dresser une représentation minutieuse de la nature, tantôt de questionner la notion de réalité. 

 

 

 

 

 

La dépaysante
Vaisseau Terre, Le Planétarium (Vaulx-en-Velin)

L'exposition Vaisseau Terre, installée au planétarium de Vaulx-en-Velin jusqu’au 2 janvier 2023, s'organise autour de quatre thématiques, accessibles à tous les publics :

  1. "Notre planète bleue" : une invitation à découvrir la Terre depuis l'espace
  2. "Une planète de Vie(s)" : une plongée dans les conditions exceptionnelles qui ont permis à des milliards de formes de vie de se développer sur la Terre
  3. "L'Humain sur la Terre" : un aperçu des effets des actions de l'Homme sur la planète
  4. "Quelle Terre pour demain ?" : un nécessaire questionnement sur l'avenir de la Terre et des êtres humains

La réflexive
Visages - Portrait des collections du CHRD, Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation

Visages - Portrait des collections du CHRD, du 27 janvier au 18 septembre au CHRD, à Lyon © Massimo Goyet

 

A l'occasion de ses trente ans, le Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation (CHRD) revient sur l’histoire de ses propres collections. Plus de 100 objets en lien avec la thématique du visage sont mis en avant par le musée jusqu'au 18 septembre. L’occasion de plonger aussi bien dans les années de guerre que dans la période contemporaine. Cette exposition traduit la réflexion menée par le CHRD, qui s’interroge sur sa propre nature : s’agit-il d’un musée comme un autre ?

 

 

 

 

La mélancolique
Jean Couty - Au fil de l'eau, musée Jean Couty

Jusqu’au 4 décembre, le musée Jean Couty propose une sélection des plus beaux paysages aquatiques du peintre lyonnais. Le visiteur pourra voyager des quais de Saône aux ports de Bretagne, des rives de l’océan Indien à la Méditerranée. La collection permanente contenant de nombreuses vues de Lyon, des années 1930 aux années 1990, reste évidemment accessible. 

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut