agriculture

Le Rhône en sécheresse, les agriculteurs inquiets

Le département est en alerte sécheresse depuis le 26 avril. Les agriculteurs du Rhône s’inquiètent sur les pertes d’ici la fin de l’été, si la saison estivale s’annonce chaude et sèche.

Les premières restrictions d’eau ont été annoncées. "C’est la première fois qu’on voit ça en mai", explique Stéphane Peillet, agriculteur et vice-président de la chambre d’agriculture du Rhône, chargé entre autres de l’eau et de l’environnement. Concrètement, les restrictions sont à 25 % pour le moment, ce qui signifie "qu’un jour sur quatre nous ne pouvons pas arroser", explique Stéphane Peillet qui craint que d’ici la fin du mois de mai, la restriction passe à 50 %. "C’est très inquiétant, parce que sur des sols de soja ou de maïs, avec des restrictions telles, nous pourrions avoir une perte de rendement de 20 à 50 % cette année."

S’adapter chaque année

"Ça fait déjà plusieurs années que l’on s’adapte. Il y a 15 ans à Ternay a été installée une station de pompage qui permet de récupérer l’eau du Rhône plutôt que l’eau des nappes phréatiques. Et d’ici deux ans à Genas il y aura un système similaire, alors que pour l’instant l’eau est pompée à 100 % dans la nappe. Ça fait plus de 8 ans que le projet est en cours, il devrait être prêt d’ici 2 ans", explique Stéphane Peillet, conscient qu’il est indispensable pour les agriculteurs de s’adapter aux changements climatiques. "En parallèle, nous ajustons notre manière de travailler. Nous sélectionnons des variétés plus résistantes que nous semons de façon moins dense. Pour le maïs par exemple, nous commençons à semer dès le mois de mars, pour que les racines soient plus profondes et qu’elles aillent chercher l’eau plus facilement", décrypte l’agriculteur. "Nous n’arrosons plus à mauvais escient, avec les sondes qui nous donnent l’état des sols, nous pouvons arroser que lorsque c’est nécessaire", poursuit-il, admettant que les techniques relèvent quasiment de mesures scientifiques.

De leur côté, les particuliers sont également appelés à faire attention à l’eau qu’ils utilisent. Le remplissage des piscines n’est autorisé que pour celles nouvellement construites. Pour les autres, il faudra se contenter de remplissage d’appoint.

à lire également
Pollen
Le Rhône a été placé en alerte orange pour le pollen, jusqu’au vendredi 25 mai prochain. Selon le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), l’air concentre une forte présence des pollens de graminées.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut