Eau de Lyon – Champ captant de Crépieux-Charmy © Tim Douet
Eau de Lyon – Champ captant de Crépieux-Charmy © Tim Douet

Rhône : les nappes d'eaux souterraines en alerte sécheresse

Le préfet du Rhône a décidé, mercredi, de placer une partie des nappes d'eaux souterraines du Rhône et de la métropole de Lyon en alerte sécheresse. Une mesure qui s'accompagne de restrictions pour les agriculteurs et les particuliers.

Une partie des nappes d'eaux souterraines du département du Rhône et de la métropole lyonnaise ont été placée en alerte sécheresse hier par le préfet. Le faible niveau des pluies depuis trois ans n'a pas permis la recharge en quantité suffisante des nappes "dont les niveaux restent très bas pour la saison", selon la préfecture. L'Est lyonnais et le bassin du Garon sont particulièrement concernés.

Cette mesure préfectorale s'accompagne de restrictions pour économiser l'eau. Pour les entreprises et les agriculteurs, une réduction de 25 % doit s'appliquer. Pour les particuliers, il est également interdit de remplir sa piscine domestique (sauf premier remplissage), de laver son véhicule ou encore d'arroser ses façades (voir l'image ci-dessous).

Communiqué du préfêt de la région Auvergne-Rhône-Alpes
Communiqué du préfêt de la région Auvergne-Rhône-Alpes
à lire également
ENTRETIEN – De retour du ministère de la Transition écologique et solidaire où il a présenté la future zone interdite à certains véhicules polluants, David Kimelfeld a répondu aux questions de Lyon Capitale. Le président de la métropole dévoile ses grandes orientations, plaçant le réchauffement climatique, la qualité de vie et le social au cœur des enjeux. Sa réaction au retour de Gérard Collomb ? “Il n’y a aucune raison qu’on ne travaille pas ensemble.”
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut