Pollution Lyon double
© Tim Douet

L'épisode de pollution à l'ozone toujours en cours ce lundi à Lyon

Le dispositif préfectoral d'information pollution à l'ozone est toujours en cours ce lundi, mais pourrait s'atténuer avec l'arrivée d'orages.

Après un fort épisode de pollution depuis samedi dû a des vents de sud apporteront des masses d'air chargées en ozone, la qualité de l'air est devenue médiocre, voire mauvaise, sur Lyon, Grenoble, la Drôme et le long de l'axe rhodanien. Ce lundi, la pollution est toujours présente, mais elle devrait s'atténuer à la faveur des orages prévus dans le Rhône.

S'il est possible d'envisager la fin de l'épisode de pollution, le dispositif d'information et de recommandations reste cependant toujours activé sur le bassin lyonnais/Nord Isère, bassin grenoblois, Est de la Drôme et vallée du Rhône.

Pour les personnes vulnérables et sensibles, la préfecture recommande de :

  • Limitez les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords, aux périodes de pointe (7h-10h / 17h-20h).
  • Limitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions), autant en plein air qu’à l’intérieur.
  • De prendre conseil auprès de votre médecin en cas de symptômes ou d’inquiétudes.

Pour ne pas aggraver l'épisode de pollution, la préfecture recommande aussi :

  • D'arrêter d’utiliser les foyers ouverts d’appoint, les appareils de chauffage au bois d’appoint de type inserts, poêles, chaudières installés avant 2000 et les groupes électrogènes
  • Maîtriser la température de son logement (chauffer sans excéder 19°C)
  • Pour les travaux d’entretien ou de nettoyage, éviter d’utiliser des outils non électriques (tondeuses, taille, haie,…) ainsi que des solvants organiques (white-spirit, peinture, vernis décoratifs, produits de retouche automobile…)
  • Utiliser les modes de transport permettant de limiter le plus possible les émissions de polluants : vélo, transports en commun, covoiturage… Pour les entreprises, adapter les horaires de travail, faciliter le télétravail
  • S’abstenir de circuler avec un véhicule de norme inférieure ou égale à EURO 3 et/ou dont la date d’immatriculation est antérieure au 1er janvier 2006 (hormis les véhicules d’intérêt général visés à l’article R 311-1 du Code de la route)
  • Eviter la conduite agressive, l’usage de la climatisation ; entretenir régulièrement son véhicule
  • Abaisser sa vitesse de 20 km/h sur les voies pour lesquelles la vitesse maximale autorisée est supérieure ou égale à 90km/h
à lire également
Faire défiler vers le haut