Illustration cigarette. (YURI CORTEZ VIA AFP)

L'ARS vise une génération sans tabac en 2032

L'Agence Régionale de Santé lance un nouveau programme de lutte contre le tabagisme pour la période 2024 à 2027. L'objectif est d'atteindre une génération sans tabac d'ici à 2032.

En Auvergne Rhône-Alpes, le nombre de fumeurs ne diminue pas depuis 2017, avec 1,4 million de fumeurs réguliers. La dernière enquête de l'ESCAPAD montre toutefois une baisse de la consommation de tabac chez les jeunes de 17 ans, passant de 27% de fumeurs quotidiens en 2017 à 15% en 2022.

L'Agence Régionale de Santé (ARS) lance donc programme sur 4 ans (2024-2027) pour lutter contre le tabagisme. L'objectif, d'ici à 2032, est d'arriver à une génération sans tabac (moins de 5% de fumeurs).

Trois axes prioritaires

Pour y parvenir , l'ARS a défini plusieurs axes de travail. Déjà, limiter l'entrée dans le tabagisme, notamment chez les jeunes. Pour cela, plusieurs actions sont retenues, comme faire du sport et des évènements sportifs, des outils de communication anti-tabac.

Autre chantier prioritaire : accompagner les fumeurs les plus éloignés de la santé vers l'arrêt de la cigarette. Parmi les actions retenues, systématiser le repérage du tabagisme dans les bilans de prévention aux quatre âges de la vie et orienter vers une prise en charge médicale. Un travail sera aussi mené dans les prisons avec le développement d'espaces non-fumeurs et un accompagnement personnalisé.

Enfin, l'un des axes les plus contraignants pour les fumeurs sera de limiter la consommation de tabac dans les espaces partagés et à l'extérieur. Le dispositif "lieu de santé sans tabac" sera étendu aux établissements de santé mentale et de formation.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut