Journées du patrimoine : portes ouvertes du temple maçonnique à Rillieux-la-pape

Ce samedi 17 septembre, à l’occasion des journées du patrimoine, les locaux de la grande loge nationale française de la Vallée du Rhône seront ouverts à tous. 

Les 39e journées européennes du patrimoine portent sur le "patrimoine durable". Ce samedi 17 septembre, il sera possible de visiter les 1 800 mètres carrés du temple maçonnique, à Rillieux-la-pape. 

Les temples, le musée ainsi que la bibliothèque ouvriront leur porte à destination de tous. Une conférence sur les "corporations, confréries et sociétés initiatiques" sera donnée par Jean-François Blondel, à 15 heures. Ce dernier dédicacera également ses ouvrages. 


"On est reconnu par toutes les loges du monde


Plus de 32 000 membres constituent la grande loge nationale française, dont 1144 dans la Vallée du Rhône. Elle est la deuxième obédience maçonnique dans un pays où il en existe le plus, et est purement masculine. La principale est celle du Grand-Orient. 

Ce collectif est reconnu par toutes les loges du monde. "Cette obédience se distingue des autres par sa régularité et sa reconnaissance" a précisé Jacques Sicard, le responsable du temple maçonnique de Rillieux-la-pape. La régularité renvoie aux trois lumières principales utilisées dans leurs tenues (ndlr : réunions) : l’équerre, le compas et la Bible. En effet, "les outils sont des symboles", énonce Jacques Sicard. Il ajoute : "pour développer un bon état d'esprit, les maçons spéculatifs se basent sur les maçons opératifs qui utilisaient ces outils pour travailler". 


« Les atouts principaux pour être un bon maçon c’est d’être dans la bienveillance, la compassion et le développement spirituel » 


Dans la franc-maçonnerie, il existe trois grades : l’apprenti (l’initiation), le compagnon (le passage à la vie adulte) et l’élévation (la dernière partie de la vie). Les franc-maçons ont chacun un rite défini. Il y en a six : écossais ancien et accepté, écossais rectifié, émulation, d’york, standard d’écosse et français. "Ces rites peuvent correspondre à notre personnalité. C’est un développement personnel à travers l’humanisme, la tolérance, l’amour et le respect des autres", explique Jacques Sicaud.

Amphithéâtre ouvert à tous dans lequel des thèmes sont développés. Il peut accueillir jusqu'à 400 personnes.
Cette porte se trouvait au 22 rue Montesquieu, ancienne adresse de la grande loge nationale française de la Vallée du Rhône.
Le musée a été inauguré le 19 février dernier.
La salle où les franc-maçons se réunissent le soir pour manger.
Un des temples dans lequel les franc-maçons se réunissent pour pratiquer le rite écossais ancien et accepté.

Lire aussi : Lyon : le musée des Confluences gratuit pour les journées du patrimoine

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut