Jean-Louis Bianco
© Tim Douet

Jean-Louis Bianco : "La laïcité, c'est la liberté de porter le voile…"

"… ou de ne pas le porter". C'est par ces mots que Jean-Louis Bianco, président de l'Observatoire de la laïcité, a conclu son intervention hier à Lyon dans le cadre d'une journée d'étude dédiée à "la jeunesse et la laïcité" et destinée aux professionnels de la Protection Judiciaire de la Jeunesse.

Au yeux de l'ancien secrétaire général de l'Élysée de François Mitterrand, de nouvelles lois qui interdiraient le port du voile dans l'espace public en France, "ne seraient pas laïques" : "Ce serait mon jugement" a-t-il conclu. Dans l'entretien qu'il accorde à Lyon Capitale pour l'émission l'Autre Direct, il rappelle que la laïcité est avant tout "un principe d'organisation", qui a trois piliers : "la liberté, la liberté de croire ou de ne pas croire, et de manifester ses opinions - mêmes religieuses dit la déclaration des droits de l'homme - pourvu qu'on ne trouble pas l'ordre public. Deuxièmement c'est la neutralité, l'indépendance de l'État et des agents publics par rapport à toute loi religieuse. Troisièmement, c'est la citoyenneté. Nous sommes avec nos différences, qui sont une source de richesses, mais ces différences sont rassemblées dans notre citoyenneté, hommes et femmes, à égalité de droits et de devoirs." Et de conclure : "Ce sont trois piliers assez faciles à comprendre, pas toujours faciles à pratiquer".

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut