Le record de chaleur pour une minimale n'est pas tombé à Lyon (maj)

Il aura manqué 0,1 degré pour que le record de chaleur soit égalé à Lyon, ce mercredi 24 juillet.

Mise à jour à 14h30 : le record de chaleur pour une minimale n'est pas tombé au final

Avec ses 40,5 degrés, le record de chaleur de 2003 n'aura pas été battu à Lyon ce mercredi 24 juillet. Cela s'est joué sur le fil puisque la température relevée à Bron était de 40,4 degrés. Il s'agit néanmoins de la valeur la plus haute relevée en juillet. Le record était détenu jusqu'à présent par juillet 1983 avec 39,8 degrés.

Néanmoins, contrairement à ce que certifiaient nos confrères de France Info citant Météo France, le record de température nocturne n'a pas été battu à Lyon. Ce matin,  la station de Lyon Saint-Exupéry affichait 25,2°C. Le record reste pour le 5 août 2018 avec 25,7 degrés.

à lire également
Une nouvelle journée s'ouvre sous le brouillard à Lyon. Le soleil devrait ensuite s'imposer pour ce vendredi 6 décembre, jour de Fête des Lumières. La qualité de l'air reste mauvaise.
1 commentaire
  1. halb69 - 26 juillet 2019

    Non mais quelle rigolade.

    Qu'on arrête une bonne fois pour toute de nous donner la température de Bron ou pire de SaintExupéry situé en pleine campagne sans bâtiment autour.

    Qu'on prenne la température intra-muros, place des Terreaux par exemple et là les records tomberont !!

    Y'a au moins 2° d'écarts entre Lyon 1er et l'aérodrome de Bron (ou se situe la station météo)

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut