Le maire de Lyon, Gregory Doucet, le préfet du Rhône, Pascal Mailhos, le procureur de Lyon, Nicolas Jacquet, et le directeur de la direction départementale de la sécurité publique, Nelson Bouard, ont fait front commun contre l’insécurité ce vendredi 19 novembre sur la place Gabriel-Péri. (Photo Hadrien Jame)

"Halte à la stigmatisation et à l'instrumentalisation de la Guillotière", clame le maire de Lyon

Une émission de TV a fait beaucoup parler ce mercredi à Lyon, le programme "Face à la rue" de Jean-Marc Morandini sur la chaîne CNEWS. Le maire de Lyon dénonce une "émission  réalisée dans le but de stigmatiser le quartier de la Guillotière et ses habitants".

En amont, sur les réseaux sociaux, plusieurs collectifs et associations s'étaient élevés contre cette "parade" qui va "répandre des discours racistes et haineux". L'animateur Jean-Marc Morandini était présent à Lyon ce mercredi pour son émission "Face à la rue" où il recevait le président par intérim du Rassemblement National Jordan Bardella. En plein coeur de la Guillotière.

"La tenue de cette émission a engendré des troubles à l’ordre public, nécessitant la mobilisation des forces de police", ont regretté le maire de Lyon, Grégory Doucet, ainsi que les maires du secteur (la Guillotière est à cheval sur le 3e et le 7e), Véronique Dubois-Bertrand (le maire du 3e) et Fanny Dubot (la maire du 7e). "Cette émission a été réalisée dans le but de stigmatiser le quartier de la Guillotière et ses habitants. Le quartier de la Guillotière mérite mieux que cela. S’il connait des problématiques de tranquillité publique, ce n’est pas une « zone de non droit » comme certains ont pu le laisser croire depuis quelques semaines et notamment dans cette émission, encore aujourd’hui", poursuivent les maires.

"Les propos de la part de cadres politiques qui visent à attiser la haine et à stigmatiser, dans une logique électoraliste, sont proprement inacceptables. Nous rappelons que cet emballement médiatique n’aide en rien les habitants du quartier. Halte à la stigmatisation et à l’instrumentalisation : la Guillotière est un territoire de notre ville avec une vie de quartier très riche, où il se passe aussi beaucoup de choses positives et auquel les habitantes et les habitants sont très attachés, à l'image de leur mobilisation de ce matin", ont-ils conclu.

Lire aussi : Lyon : action des "Daltons" à la Guillotière pendant l’émission de Morandini (vidéo)

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut