Manifestation de gilets jaunes entre Albertville et Chambéry Photo by JEAN-PIERRE CLATOT / AFP)

Gilets jaunes : le point sur la manifestation à la mi-journée

Le ministère de l'Intérieur a annoncé plus de 2000 points de rassemblement et 124.000 manifestants en ce samedi 17 novembre marqué par la mobilisation des "gilets jaunes". Dans le centre de Lyon la situation est clame, mais la préfecture du Rhône a répertorié 7 points de blocage importants sur le département. La matinée a été marque par le décès d'une manifestante en Savoie.

Plus de 2000 points de blocage et 124.000 manifestant sur l'ensemble du territoire. Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a annoncé des chiffre de mobilisation importante, même si le caractère diffus du mouvement rend le comptage difficile. Le principal point de blocage se trouverait à Caen avec 800 personnes mobilisées. Le boulevard périphérique parisien est bloqué. Idem à Rennes. Dans le Rhône, des opérations escargot on été menées, alors que les accès aux centres commerciaux, de Givors, Porte des Alpes et Grézieu-la-Varenne, notamment, sont ciblés (lire plus bas).

Tensions partout

La matinée a été endeuillée par le décès d'une manifestante à Pont-de-Beauvoisin, en Savoie, mortellement fauchée par une automobiliste, sur une manifestation on déclarée. Les barrages mis en place ont tendu les rapports entre "gilets jaunes" et automobiliste bloqués dans les bouchons, un peu partout en France. Une personne se trouve en état d'urgence vitale à Arras après avoir été renversée alors que deux piétons ont été blessés dans un accrochage avec un fourgon dans le département du Nord. Dans le Var un automobiliste a été interpelé après avoir heurté un manifestant, légèrement blessé. A Grasse, dans les Alpes-Maritimes, c'est un policier municipal qui a été renversé par un conducteur forçant un point de blocage. Le conducteur est en garde à vue. A Besançon, un automobiliste a provoqué un accident après avoir fait demi-tour sur la rocade. Les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes en Haute Savoie pour disperser des "gilets jaunes" qui bloquaient l'accès au viaduc des Egratz à Passy. En tout, 24 personnes ont été interpellées, ce matin, et 17 placées en garde à vue.

Blocages dans le Rhône

A Lyon la situation est plutôt calme. Une cinquantaine de manifestants s'est élancée de la place Bellecour dans la matinée, avec des blocages momentanée sur les ponts de la ville. Là aussi quelques tensions avec les automobilistes, mais qui n'ont pas dégénéré. "Certaines lignes de bus sont perturbées en raison de blocages dans Lyon", annoncent les TCL sur leur site internet. Rappelons qu'un mouvement social est en cours.
Les blocages sont plus prégnants en périphérie, notamment à Givors et sur l'A6. La préfecture du Rhône pointe sept principaux points de blocage à la mi-journée.
• Saint-Priest : les manifestants maintiennent un barrage filtrant pour l'accès au centre commercial Auchan Porte des Alpes. La circulation est fortement ralentie ;
• Givors : Des manifestants sont en centre-ville et ralentissent la circulation. Les "gilets jaunes" bloquent les accès aux centre commercial des Deux vallées et sont descendus sur l'autoroute A47 en fin de matinée pour y organiser un barrage filtrant ;
• Boulevard périphérique lyonnais : des perturbations sont à noter avec des ralentissements à
hauteur de la route de Genas/sortie Cusset ;
• Civrieux d’Azergue : Les manifestants ont bloqué la circulation au niveau du centre commercial Leclerc ;
• Brignais : L’A450 est bloquée dans le sens Lyon-Brignais ;
• Tarare : La RN7 est coupée à l’entrée de la ville en direction de Ponchara ;
• Péage de Villefranche-sur-Saône : Des manifestants sont sur place des deux côtés de la
barrière. Une opération de filtrage est en cours avec 3 km de ralentissement dans le sens
nord-sud et 1,5 km de ralentissement dans le sens sud-nord. Les barrières sont levées afin de
fluidifier au maximum la circulation. La circulation reste très compliquée malgré tout dans
ce secteur ;
"Le préfet recommande d’éviter ces secteurs et de reporter vos déplacements dans la mesure du possible, écrit son cabinet. Il en appelle également à la responsabilité des manifestants et des automobilistes afin que chacun garde son calme sur les points de blocage."
Précisons que dans l'Ain, la circulation sur le rond-point du centre commercial de Beynost est fortement perturbée. Des perturbations également sur l'A42 dans ce secteur.
De manière générale, les automobiliste coincés dans les bouchons sont appelés à prendre leur mal en patience et éviter toute conduite à risque pour se prémunir d'un nouveau drame.
1 commentaire
  1. marcj - 18 novembre 2018

    "la situation est clame" sic

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut