Fin du diesel à Lyon en 2026, concertation ZFE : vous pouvez directement poser vos questions

La grande concertation sur l'extension de la Zone à faibles émissions touche à sa fin. Les habitants de la Métropole de Lyon ont la possibilité de poser leurs questions.

C'est l'un des gros sujets de débat actuellement à la Métropole de Lyon : l'objectif affiché, scandé et martelé par la majorité écologiste à la Métropole de Lyon de la fin des véhicules diesel à l'intérieur de la Zone à faibles émissions dès 2026. Et l'extension de cette ZFE.

Dans 4 ans, environ 75 % des véhicules qui circulent actuellement dans la Métropole de Lyon ne pourront plus circuler à l'intérieur du périmètre de la Zone à faibles émissions, qui comprend actuellement les villes de Lyon, Villeurbanne, Caluire-et-Cuire, une partie de Bron et de Vénissieux (les parties de Bron, de Vénissieux et de Villeurbanne situées à l'intérieur du périphérique). Dès 2026 donc. Sortir du diesel. Au plus vite. Les débats sur le sujet sont animés, mettant en balance la nécessaire réduction de la pollution dans l’agglomération, l'efficacité de la ZFE mais surtout son acceptabilité sociale.


"Supprimer la circulation des véhicules diesels partout où c'est possible"

Jean-Charles Kohlhaas, vice-président écologiste de la Métropole de Lyon


Jean-Charles Kohlhaas, vice-président écologiste de la Métropole de Lyon en charge des déplacements, évoquait mi-septembre 2021 sur le plateau de 6 minutes chrono cette sortie voulue du diesel : "L'objectif des ZFE partout en Europe, c'est d'améliorer la qualité de l'air et de réduire la pollution car nous dépassons tous les seuils de pollution dans la plupart des Métropoles françaises. Dans ces polluants, il y en a un qui est spécifique, le dioxyde d'azote, qui est essentiellement émis par les véhicules routiers et à 95 % au sein de ces véhicules routiers par des véhicules diesels. Il y a un véritable enjeu à réduire puis à supprimer la circulation des véhicules diesels partout où c'est possible. C'est un enjeu de santé publique. La France, l'Etat, nous oblige à le faire. Si nous ne le faisons pas, l'Etat sera condamné par l'Europe".

Lire aussi : Lyon : la pollution de l'air est trop élevée dans 100 % des écoles selon une étude de l'association Respire

Face à ce sujet majeur, une large concertation a été engagée par la Métropole de Lyon, depuis le 3 septembre 2021... et jusqu'au 5 mars 2022, pour déterminer notamment le calendrier de la sortie du diesel dans la Métropole de Lyon et des véhicules Crit'Air 4, 3 et 2 d'ici 2026. Mais aussi le périmètre d'extension de la ZFE.

De nombreuses questions sont abordées lors de cette longue concertation. Avec 4 axes majeurs :

  • la sortie du diesel, quand ?
  • le périmètre de la ZFE va-t-il être agrandi ?
  • quelles mesures d'accompagnement ?
  • quelles mesures de dérogation ?

Une réunion de synthèse ZFE organisée le 1er mars

La concertation touche à sa fin. Le 5 mars. La Métropole de Lyon organise une réunion de synthèse le 1er mars de 18h30 à 20h30 à vivre en direct sur sa chaîne YouTube. "L’objectif de cette réunion est de revenir sur les temps forts de la concertation et de faire une première synthèse des points saillants qui en sont ressortis pour enrichir ou amender le projet d’amplification de la ZFE", explique la Métropole de Lyon.

En amont de la réunion, les habitants de la Métropole sont invités à envoyer leurs questions sur la plateforme de concertation (lien ICI). Une trentaine d’habitants seront ensuite tirés au sort pour venir poser leur question le 1er mars. Les habitants désireux de poser leur question ont jusqu’au 23 février pour s’inscrire sur la plateforme.

---

POUR ALLER PLUS LOIN SUR LA ZFE

Jean-Charles Kohlhaas, vice-président écologiste de la Métropole de Lyon en charge des déplacements, était l'invité de l'émission 6 minutes chrono de Lyon Capitale en septembre 2021. Il a évoqué l'extension de la ZFE (Zone à faibles émissions) et l'objectif affiché par la majorité écologiste à la Métropole de Lyon de la fin des véhicules diesel à l'intérieur de la ZFE en 2026.

Lyon Capitale a consacré déjà de nombreux articles sur le sujet de la ZFE :

- Fin du diesel en 2026, ZFE à Lyon : le maire d'Ecully alerte Bruno Bernard "il y a un risque d'embrasement" (interview)

- Fin du diesel en 2026 : des débats (encore) vifs à la Métropole de Lyon sur la ZFE, l'opposition veut changer le calendrier, récit

- Fin du diesel dans la Métropole de Lyon : la mairie de Tassin rend un avis défavorable sur la ZFE

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut