Deux nouveaux EPR dans la région, "une décision passéiste" pour Axel Marin (EELV) - (vidéo)

Métropole de Lyon. Axel Marin, coprésident du groupe Les Ecologistes au conseil régional, est l'invité de 6 minutes chrono. Il revient sur les annonces d'Emmanuel Macron sur la filière nucléaire avec la possibilité de construction de deux EPR dans la région.

Emmanuel Macron a présenté, en fin de semaine dernière, son grand plan nucléaire avec la construction de six réacteurs EPR. Deux d’entre eux pourraient voir le jour dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, pionnière du nucléaire, sur les sites du Bugey (Ain) et de Tricastin (Drôme). Un plan qui provoque la colère des écologistes de la région. “C’est une décision électoraliste, passéiste, aveugle et dogmatique. Il ne prend pas en compte le fiasco de l’EPR de Flamanville”, regrette Axel Marin, coprésident du groupe Les Ecologistes au conseil régional.

Alors que le débat s’invite dans la campagne présidentielle, cet élu qui soutient Yannick Jadot rappelle la feuille de route des écologistes en la matière : “une sortie du nucléaire d’ici 2050”. Le conseiller régional invite la majorité de Laurent Wauquiez à s’opposer à ces projets de réacteur EPR “pour la sécurité des habitants”.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut