Place Bellecour à Lyon lors du couvre-feu / JEFF PACHOUD / AFP

Feu d'artifice improvisé à Lyon : une enquête a bien été ouverte

En pleine fête du 8 décembre et des Lumières à Lyon, un incroyable feu d'artifice a éclaté dans le ciel lyonnais aux alentours de 21h. Une enquête a été ouverte ce mercredi. Le Préfet du Rhône et le maire de Lyon avaient saisi la justice un peu plus tôt dans la journée.

Il a fait le tour des réseaux sociaux et a été abondamment partagé. Un incroyable feu d'artifice a éclaté dans le ciel lyonnais mardi soir, en pleine Fête des Lumières, aux alentours de 21h au-dessus notamment de la Presqu'île. Et il faut le dire, il a été largement salué par les internautes lyonnais.

Le "spectacle" n'a fait aucun blessé. Mais il n'a pas été du goût de la ville de Lyon et de la Préfecture du Rhône. Aucune autorisation préalable n'avait été donnée.

Lire aussi : 8 décembre : l'incroyable feu d'artifice à Lyon en pleine Fête des Lumières (vidéos)

"Le préfet condamne ces attitudes irresponsables qui auraient pu causer des blessures graves et des dégâts importants. Conjointement avec le maire de Lyon, il saisit la justice", a expliqué la Préfecture du Rhône ce mercredi matin (lire ici).

Ce mercredi après-midi, le parquet de Lyon indique l'ouverture d'une enquête "à la suite des feux d'artifices tirés sans autorisation dans la nuit du 8 au 9 décembre 2020". "Saisi par le Préfet du Rhône et le Maire de Lyon d’un signalement sur le fondement de l’article 40 du code de procédure pénale, le parquet de Lyon a ouvert ce jour une enquête pour « mise en danger de la personne » et « infractions à la règlementation sur les artifices de divertissement » à la suite des feux d’artifices tirés sans autorisation à Lyon dans la nuit du 8 au 9 décembre 2020", indique le parquet de Lyon. L'enquête a été confiée à la sureté départementale de la DDSP.

Lire aussi : Feu d'artifice improvisé à Lyon : le Préfet du Rhône et le maire de Lyon saisissent la justice

7 commentaires
  1. Jtlaplace - mer 9 Déc 20 à 23 h 31

    Le pouvoir prend la fâcheuse tendance à se croire responsable d'une société infantilisee. Vous nous donnerez l'autorisation de vivre, aussi ?

  2. romee - jeu 10 Déc 20 à 1 h 39

    bravo à eux , ils ont enfumés les tristes !

  3. JANUS - jeu 10 Déc 20 à 9 h 20

    Bravo pour ces feux de liberté. GD le feux au cul !

  4. Lugdunum69 - jeu 10 Déc 20 à 10 h 35

    Déçu de l'attitude de ces autorités... un peu de clémence en ces temps difficiles ! Une prise de parole aurait suffit.

    Que faites vous contre les tirs de mortiers, contre la racaille, qui font des blessés, de la nuisance ...etc... Rien.
    Que faites vous contre ceux qui veulent donner un peu de bonheur, juste pendant 1 minute, sans aucun blessé, sans aucun dégât ? un procès...

  5. Abolition_de_la_monnaie - jeu 10 Déc 20 à 11 h 22

    Il y en a, que ce soit eux ou ceux d'en face qu'ils ne peuvent pas blairer, qui ont du mal avec le respect des lois françaises ! 😀

  6. Limas69 - jeu 10 Déc 20 à 11 h 44

    S'ils trouvent les responsables, le juge pourrait les condamner à une peine d'intérêt général, comme réaliser un autre feu d'artifice, non ? Ce serait bien !

  7. Giorgio Fismodi - jeu 10 Déc 20 à 14 h 02

    Le préfet était moins soucieux de notre sécurité cet été quand il refusait d'intervenir sur les berges du Rhône pour ne pas stresser les participants … la coronavirus lui dit merci !
    Quant au maire , c'est son égo qui en a pris un coup : ne pas lui demander la permission (qu'il n'aurait pas accordée) : quel crime de lèse-majesté !
    Et lui , il donne le bon exemple en prenant ses décision liberticides sans aucune concertation avec les principaux intéressés ?
    Il se sent sans doute le monarque investi du droit divin par la grande déesse écologie ...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut