Photo : Muriel Chaulet – Ville de Lyon

Fête des Lumières : une association saisit la justice pour des anglicismes

La justice a été saisie pour anglicisme dans l'espace public. A Lyon, la Fête des Lumières 2021 est visée.

C'est un combat qui semble perdu d'avance mais auxquels certains irréductibles s'attèlent avec acharnement. L'observatoire des libertés est une association qui vise notamment à travailler à la défense de la langue française. Elle a lancé "une salve de procédures contentieuses" visant dix municipalités ou établissements publics, pour utilisation d'anglicismes dans l'espace public.

A lire sur le sujet : Fête des Lumières 2022 à Lyon : on vous dévoile les principales illuminations

Un artiste anglais baptise son œuvre... en anglais

Parmi elles, la Ville de Lyon est visée pour son utilisation de l'Anglais dans la programmation de la Fête des Lumières 2021. Les œuvres  "Game of lights" ou "Museum of the Moon" sont notamment pointées du doigt. L'association s'appuie sur la loi Toubon qui dispose notamment que "l'emploi d'une marque de fabrique ou de service constituée d'une expression ou d'un terme étrangers est interdit aux personnes morales de droit public dès lors qu'il existe une expression ou un terme français de même sens [...]".

A lire sur le sujet : Une Fête des Lumières 2022 "poétique et créative"

Une procédure dont la pertinence semble tout de même questionnable puisque les anglicismes dénoncés sont en fait des noms d'œuvres réalisées par des artistes étrangers. D'autant qu'elles sont protégées au titre de la législation sur la propriété intellectuelle et ne sont donc pas concernées par la loi Toubon.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut