Barbarin
© Tim Douet

Fête des lumières annulée : le point sur les réactions

Face au choix de la municipalité d’annuler la Fête des lumières cette année, plusieurs personnalités politiques et religieuses ont fait part de leur réaction, en solidarité avec la décision prise.

Parmi les personnalités lyonnaises qui ont fait connaître leur réaction, le président du conseil régional Jean-Jack Queyranne (PS) a déclaré soutenir cette “décision difficile”. Dans un communiqué, il a salué “le sang-froid et la détermination” de Gérard Collomb ainsi que la “grande responsabilité” des autorités publiques.

Michel Havard, leader Les Républicains à la Ville de Lyon, s’est également positionné en faveur du choix du maire. “Nous sommes, malheureusement, dans des circonstances exceptionnelles qui nécessitent des mesures exceptionnelles pour assurer la protection des Lyonnais”, a-t-il estimé. Le conseiller municipal a confirmé sa présence pour le 8 décembre, journée qui rendra hommage aux victimes des attentats de Paris.

L’archevêque de Lyon Philippe Barbarin a quant à lui qualifié cette décision de “choix prudent, raisonnable et sage”. Le cardinal a annoncé le maintien des messes prévues le 8 décembre, “sauf avis contraire des services de sécurité”.

Communauté économique solidaire

Le président du Medef Lyon-Rhône, Laurent Fiard, celui de la chambre des métiers, Alain Audouard, ainsi que ceux de la CCI de Lyon, Emmanuel Imberton, et de la CGPME du Rhône, François Turcas, se disent solidaires avec cette décision. “L’heure est au recueillement et à la compassion, par respect pour nos compatriotes assassinés et leurs familles”, ont-ils déclaré dans un communiqué commun.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut