Européennes : Michèle Rivasi, candidate pour les Verts dans le grand Sud-Est

" A Marseille, ma candidature est assez bien ressentie, à Lyon, je ne sais pas mais en tout cas je suis une élue de la région. " Adjointe au maire de Valence et conseillère générale de la Drôme, Michèle Rivasi est connue pour son engagement écologique. Fondatrice, en 1986, du célèbre laboratoire indépendant sur la radioactivité, la CRIIRAD*, elle devient la présidente de Greenpeace France de 2003 à 2004 après avoir été députée de la " gauche plurielle " de 1997 à 2002. Elle est également présidente-fondatrice du Centre de recherche indépendant sur les rayonnements électro-magnétiques (CRIREM). Alain Lipietz, député européen Verts sortant, a considéré que Michelle Rivasi comme tête de liste Verts dans le grand Sud-Est serait " légitime ".

Un débat doit avoir lieu samedi entre Daniel Cohn-Bendit, José Bové et Jean-Paul Besset, partenaire de Nicolas Hulot, pour rassembler la famille écologique. Dans ce cas, Daniel Cohn-Bendit serait pressenti pour diriger la liste des Verts à Paris même si le co-président des Verts au parlement européen affirme ne pas savoir dans quel pays il va se présenter, la France ou l'Allemagne. José Bové conduirait la liste dans le grand Sud-Ouest (Aquitaine, Languedoc-Roussilon et Midi-Pyrénées). Pour sa part, Jean-Paul Besset, représentant la sensibilité de Nicolas Hulot, serait tête de liste dans la grande région du Centre (Limousin, Auvergne, Centre).

Slim Mazni

Sur les journées d'été des Verts, lire aussi :

Cohn-Bendit, Hulot et Bové sont sur un bateau lien

Nouvelle donne à gauche ?lien

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut