Le joueur de l’Asvel Elie Okobo. (Photo de PHILIPPE DESMAZES / AFP)

Euroligue : l'Asvel reçoit Monaco ce mardi soir pour un choc crucial dans la course aux play-offs

La rencontre d'Euroligue entre l'Asvel et Monaco mardi 18 janvier à 20h à l'Astroballe de Villeurbanne va peser lourd dans la course aux play-offs. Les deux équipes affichent chacune huit victoires depuis le début de saison et il leur faut gagner pour continuer à croire au top 8.

Avant le choc crucial entre l'Asvel et Monaco mardi 18 janvier à 20 heures à l'Astroballe de Villeurbanne, chaque équipe peut se rassurer avec une statistique en sa faveur. La Roca monégasque a remporté quatre de ses six dernières rencontres d'Euroligue depuis l'arrivée du nouveau coach Sasa Obradovic, nommé successeur de Zvezdan Mitrovic à la mi-décembre. Une belle série qui permet au club du Rocher de croire en nouveau en ses chances de qualification pour les play-offs à l'issue de la saison régulière. Monaco est actuellement 11e (8 victoires - 11 défaites).

En face, l'Asvel ne se porte pas aussi bien. Confronté à une cascade de blessures dans son vestiaire depuis le début de l'hiver, l'entraîneur villeurbannais TJ Parker a vu ses troupes perdre pied en Euroligue après un excellent début de saison. La récente série de défaites a poussé l'Asvel à la 9e place (8 victoires - 10 défaites), mais un succès face à Monaco permettrait de revenir à égalité du club turc Andalou Efes Istanbul à la 8e place. L'Asvel veut y croire en se reposant sur le souvenir mémorable du match aller contre Monaco en Euroligue, remporté en Principauté dans la salle Gaston-Médecin sur un tir au buzzer et presque de sa propre moitié de terrain de William Howard (85-84).

Autre argument dans la manche du club de Villeurbanne, Chris Jones et Elie Okobo, les deux pièces maîtresses de l'effectif rhodanien, respectivement 13,8 et 16,3 points de moyenne par match depuis le début de la saison d'Euroligue (15,7 et 14,9), seront sur le parquet ce soir pour défier Monaco. "Nous sommes à la lutte avec l'Asvel pour le Top 8, il y a un gros enjeu aussi. Freiner le duo Jones-Okobo sera l'une des clés. Ils font jouer l'équipe et l'équipe joue pour eux", a d'ailleurs estimé devant la presse Yakuba Ouattara, l'arrière de Monaco.

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut