mathsphysique

Et si Einstein s'était trompé ?

Des chercheurs ont mesuré des neutrinos se déplaçant plus vite que la lumière. Einstein avait démontré, il y a plus d'un siècle, que cette vitesse était infranchissable. C'est toute la physique moderne qui est à revoir !

Une équipe de chercheurs de français, menée par Dario Autiero de l'Institut de physique nucléaire de Lyon (CNRS/ Université Claude Bernard Lyon 1), vient d'observer que des neutrinos, des particules élémentaires très légères de la matière, avaient dépassé la vitesse de la lumière, vitesse considérée jusqu'ici comme infranchissable, d'après la théorie de la relativité émise par Albert Einstein, en 1905.

D'après les chercheurs de l'expérience OPERA, des neutrinos ont parcouru les 730 kilomètres séparant le CERN (Centre européen de recherche nucléaire), à Genève, du laboratoire sous-terrain de Gran Sasso, en Italie, 60 nanosecondes (60 milliardièmes de seconde) plus tôt que la lumière. Autrement dit, sur une "course de fond" de 730 kilomètres, les neutrinos franchissent la ligne d'arrivée avec 20 mètres d'avance sur la lumière. Soit 6 km/seconde de plus que les 300 000 km/s de la lumière.

Si les résultats "totalement inattendus" des équipes de Dario Auterio sont justes, c'est toute la physique moderne qui est à revoir ! C'est la raison pour laquelle, compte tenu de l'énorme impact qu'un tel résultat pourrait avoir pour la physique, la recherche fondamentale et les lois régissant l'Univers, les chercheurs de cette expérience, malgré des mois de vérifications, souhaitent ouvrir ce résultat à un examen plus large de la communauté des physiciens. E=mc2, on ne sait plus trop... Comme quoi, tout est relatif !
> Les résultats de cette étude seront publiés vendredi 23 septembre à 16h, lors d'un séminaire au CERN, à Genève, retransmis en ligne en direct.

à lire également
Dessin © Isacile
Nombreux sont les élèves à considérer les maths comme leur bête noire. Ce phénomène apparaît généralement au collège, avec les débuts de l’abstraction. Pensant être nuls, ils se braquent. Les devoirs sont bâclés ou faits dans la douleur, les évaluations se transforment en cauchemar et les cours en corvée. Pourquoi les maths cristallisent-elles autant de sentiments négatifs ? Comment réconcilier son ado avec les maths ?
4 commentaires
  1. Gérard Eloi - 23 septembre 2011

    La torsion des anneaux de Saturne, les univers chiffonnés de JP Luminet et aussi, je crois, la mécanique quantique, échappent aussi aux théories d'Einstein.Espérons que la physique moderne soit plus à compléter qu'à revoir entièrement...Il est souvent admis que dépasser la vitesse de la lumière ferait voyager dans le Temps. Nos neutrinos sont-ils les premiers à voyager dans le Temps, les premiers explorateurs de l'avenir, puisqu'une étude avait affirmé qu'on ne reviendrait pas dans le passé ?

  2. lolotux - 25 septembre 2011

    Sans vouloir remettre en cause votre travail de journaliste, il me semble que l'on ne mesure pas un neutrino ! Mais sa vitesse, sa masse, sa vitesse d'oscillation, etc.Par ailleurs, il s'agit de la vitesse du neutrino dans de la matière, or la lumière par exemple a une vitesse plus élevée dans l'eau que dans le vide. Et c'est bien par rapport à cette vitesse dans le vide qu'est comparée la vitesse du neutrino...En bref il faut encore d'autres mesures afin de valider ce résultat, qui peut choquer, mais qui est envisagé depuis longtemps par les chercheurs.

  3. Collombitude - 27 septembre 2011

    Je serais curieux de connaître le calcul qui a été fait sur l'incertitude des mesures, car il faut des appareils de mesure sacrémént juste pour affirmer que l'on est capable de mesurer un écart positif de 6km/heure sur 300000km/h, la précision des mesures doit donc être meilleure que 2*10-5*100 soit 0.002%. Etonnant non?

  4. Gérard Eloi - 27 septembre 2011

    Un truc intéressant :http://www.ac-nice.fr/clea/lunap/html/VitLum/VitLumEnBref.htmlExtrait :'Peut-on dépasser la vitesse de la lumière dans un milieu matériel, comme l'eau par exemple ? La réponse est oui ! En effet, prenons l'exemple d'une particule qui serait accélérée, dans le vide, à une vitesse proche de la vitesse de la lumière. Si brusquement nous faisons entrer une telle particule dans de l'eau, elle aura pendant quelques temps une vitesse supérieure à la vitesse de la lumière dans l'eau. La particule sera freinée. Ce freinage s'accompagnera d'une émission lumineuse. C'est ce qu'on appelle l'effet Cerenkov. Ce phénomène apparaît dans les piscines de refroidissement de centrales nucléaires. La piscine s'illumine d'une belle couleur bleue. '( Attention, il faut tenir compte du fait que la lumière se déplace moins vite, 225 OOO au lieu de 300 000 km/sec dans l'eau que dans le vide, contrairement à ce qui était peut-être simple faute de frappe dans le comm de lolotux)

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut