Didier Vignali : “La DRAC tue Le Croiseur en retirant sa subvention”

Le directeur fondateur de la scène découverte de théâtre et de danse Le Croiseur/La Scène sur Saône est l’invité de L’Autre Direct alors que sa salle est menacée après le retrait des subventions de la Drac.

Le Croiseur/La Scène sur Saône est aujourd'hui menacé après le retrait d'une subvention de trois ans de 110 000 euros par la Drac. Une décision qui oblige le lieu culturel à réduire son activité, mais aussi à réduire le nombre de ses salariés. "On a une équipe de six qui est passée à quatre. On n'a pas pu renouveler deux contrats aidés", explique Didier Vignali.

"La Drac me reproche ma ligne artistique. Selon eux, je ne suis pas assez élitiste. Ils aimeraient que je produise seulement 5 ou 6 compagnies dans l'année. [...] Leurs arguments pour retirer leurs subventions frisent la malhonnêteté intellectuelle", regrette le fondateur du Croiseur. En tant que lieu tremplin, Le Croiseur se veut plutôt incubateur, "un lieu chantier" de jeunes compagnies, "de projets et de tentatives".

Pour faire face, Le Croiseur a mis en place une campagne de soutien sur la plateforme de financement participatif Leetchi.com et invite les spectateurs à soutenir leur salle en venant assister aux spectacles. Le prochain aura lieu les 27, 28, 29 janvier prochains, il s'agit d'AKTS de Lars Nòren, par la compagnie Dinoponera/Howl Factory.

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut