Manifestation de cheminots à Lyon contre la réforme de la SNCF
© Elie Guckert

Deux manifestations à Lyon les 1er et 5 mai

Un défilé intersyndical pour la Fête du travail et une "Fête à Macron" le samedi suivant sont prévus à Lyon.

La traditionnelle manifestation du 1er mai démarrera place Jean-Macé (Lyon 7e) mardi à 10 h, et se dirigera vers la place Bellecour. Elle se veut cette année "une seconde journée de convergence des luttes", après une première journée ayant réuni entre 4000 et 10000 personnes, dans le sillage de la grève des cheminots contre la réforme de la SNCF, de la mobilisation des étudiants contre la sélection à l'université, mais aussi du malaise des agents des Ephad et des hôpitaux, ou des retraités. De plus, cette semaine à Lyon, les agents des écoles ont déposé un préavis de grève, qui va toucher certaines cantines scolaires. Cette journée de manifestation est organisée par une intersyndicale, composée de la CGT, FSU, Union Syndicale Solidaires, CNT, Unef, UNL.

Les Terreaux remplacent Guichard

Quatre jours plus tard, samedi 5 mai, un autre appel à se réunir a été lancé. Il s'agira de la version lyonnaise de la Fête à Macron, prévue à Paris le même jour. Organisée par le Comité du 5 mai Lyon, pas éloigné de Nuit Debout Lyon, cette journée se déroulera place des Terreaux et non place Guichard, comme cela avait été un temps évoqué. Les prises de parole devraient débuter vers 14h et se terminer vers 21h. Des stands d'information et des assemblées sont prévus. Dans quel but ? "Non pas parce que nous pensons que la politique (dans sa belle définition) est un jeu, mais parce que nous pensons que l’heure est suffisamment grave, les situations suffisamment révoltantes et anxiogènes qu’il y a aussi besoin de recharger nos batteries et rire de l’absurdité de nos situations pour mieux se mobiliser et faire barrage", écrivent les organisateurs.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut