Manif du personnels de la ville de Lyon avril 2017 © Tim Douet

Lyon : les agents d’école en grève la semaine prochaine

Ils ne veulent pas de la polyvalence des métiers qui leur est imposée. En réponse, les agents d’école de la ville de Lyon se mettent en grève toute la semaine prochaine selon la CGT.

Les ASEP (agents de service de l’école primaire), les ATSEM (agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles) et les agents de restaurants scolaires haussent le ton face au silence de la ville quant à leurs revendications. En signe de protestation, ils ont déposé un préavis de grève du 30 avril au 4 mai. "Des retours que j’ai eus, le mouvement devrait être fortement suivi", assure un syndicaliste de la CGT. Ils contestent l’organisation prévue de la semaine de quatre jours pour la rentrée 2018.

Quelles revendications ?

"Ce sont des métiers à forte usure, et il n’y a aucune prévention à cela", explique un syndicaliste CGT. Selon lui, les métiers concernés par l’organisation de la semaine de quatre jours nuit à la santé des agents d’école. "On ne prend pas en compte l’usure de ces métiers, et pour beaucoup, à la cinquantaine, ils ne peuvent plus travailler. Nous demandons que des formations soient faites pour pouvoir se réorienter lorsque travailler dans les écoles n’est plus possible. Et à Lyon, c’est moins compliqué qu’ailleurs parce qu’il y a une multitude de métiers possibles", constate le syndicaliste. Ils réclament des formations donc, mais aussi un aménagement des horaires, un mercredi de repos par mois, et la prévention de l’usure. "La polyvalence des tâches va accentuer cette usure qui n’est pas prise en compte", assure le syndicaliste.

à lire également
La CGT Cheminots appelle une nouvelle fois à la grève vendredi 27 juillet. Seul syndicat à continuer le mouvement de grève initié au mois d'avril dans le secteur ferroviaire, l'impact de la protestation s'en retrouve affaibli.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut