Crèche de la Région : la procédure accélérée est rejetée par la Justice

Le recours déposé par l'association Ligue des droits de l'homme a été rejeté par le juge des référés. L'affaire se poursuit devant le tribunal administratif de Lyon.

Installer une crèche de 14m² dans le hall d'un bâtiment public est-il illégal ? La décision de Laurent Wauquiez de le faire viole-t-elle "les principes de laïcité et de neutralité des personnes publiques" ? Le tribunal administratif de Lyon devra trancher sur ces questions, après avoir été saisi par différentes associations, dont la Ligue des Droits de l'Homme (LDH).

Le recours de la LDH vient en tout cas d'être rejeté par le juge des référés et la crèche de Noël restera donc jusqu'au 25 décembre dans le hall de l'Hôtel de Région de Lyon. Fustigé par la gauche, qui estime qu'il s'agit d'une "provocation" et "d'une pure politique politicienne", Laurent Wauquiez invoque la dimension culturelle et historique de la crèche pour justifier sa décision et s'appuie sur une décision du Conseil d'Etat allant dans ce sens. L'affaire se poursuit sur le fond.

à lire également
Rodéos urbains, tirs de mortiers, nuisances sonores, violences... Face à la recrudescence des actes troublant l'ordre public et exaspérant une partie des Lyonnais - qui ont lancé une action collective contre le préfet du Rhône et la ville de Lyon - le procureur de la République de Lyon, Nicolas Jacquet, livre pour Lyon Capitale les mesures prises par le pouvoir judiciaire pour lutter contre l'insécurité et les incivilités.
3 commentaires
  1. FEFI - 20 décembre 2016

    C'e pour un âne un boeuf le petit Jésus, ses parents et les rois mages, c'est certain que 14 m2 pour tout ce monde ce n'est pas suffisant ni hygiénique.

  2. Canut - 24 décembre 2016

    La soi-disante ligue des droits de l'homme, il n'ont pas autre chose à faire, sérieusement? Encore un club de retraités qui occupe ses journées.....

  3. Gérard Eloi - 24 décembre 2016

    Et si cette Ligue des droits de l'homme s'occupait enfin, par exemple, des Droits des femmes en Arabie saoudite ? Ou des droits des esclaves importés pour mourir à la construction des stades du Qatar ? Ah ! Ni les femmes, ni les esclaves étrangers ne sont des Hommes. Donc, ça ne concerne pas notre Ligue hélas devenue sacro-sainte...

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut