Université Lumière Lyon 2. @WilliamPham

Covid-19 : les universités de Lyon préparent leur rentrée de janvier et le passage des examens en présentiel

La ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal a affirmé, ce mercredi, que les étudiants effectueront bien leurs examens en présentiel. Ceci malgré une reprise épidémique au plus fort, en particulier chez les jeunes. À Lyon, les facultés définissent la marche à suivre pour les cas positifs ne pouvant se rendre aux épreuves.

Malgré la 5e vague de covid-19 et un fort taux d’incidence chez les jeunes, les étudiants lyonnais passeront leurs partiels et examens en présentiel en janvier 2022. C’est ce qu’a annoncé, mercredi 29 décembre, la ministre de l’Enseignement supérieur Frédérique Vidal. Il s’agissait "d’une demande majoritaire" souhaitée par les étudiants, a-t-elle expliqué au micro de France Info. Parallèlement, les cours reprendront de la même manière qu’au premier semestre, en physique quand c’est possible ou à distance lorsque la situation l’oblige. 

Source : Santé Publique France

Aller vers le présentiel tant que c'est possible

Objectif : ne pas retomber dans les difficultés soulignées à cette même période l’an dernier, notamment "en termes de connexion", lorsque les évaluations – dans la majeure partie des cas – avaient dû s’effectuer à distance. La ministre a aussi fait mention du taux de vaccination chez les plus jeunes qui s’élève à 92 % à l’échelle nationale. Au niveau du Rhône, selon les données arrêtées au 28 décembre, 75, 6 % des 18-24 ans ont complété leur parcours vaccinal. Pour les 25-29 ans, ce taux s’élève à 89,4 %. 

Source : Santé Publique France

Des épreuves "substitution" dans les facs de Lyon

Dans une circulaire datant du 29 décembre, le ministère a dressé le plan à suivre pour les étudiants soumis à l’isolement. Des épreuves de substitution vont leur être proposées s’ils se trouvent dans l’impossibilité de pouvoir se rendre à une ou plusieurs épreuves. À seulement quelques jours de la rentrée, le message a bien  été reçu par les facultés de Lyon. "On veillera à l’application stricte de cette circulaire. Un étudiant déclaré positif pourra, dans le respect de l’égalité des chances, passer ses épreuves aux cours d’une autre session organisée quelques semaines après les examens initiaux et une fois que cet élève sera rétabli", a expliqué l’université Jean Moulin Lyon 3. S’agissant des cas contacts, la circulaire s’en remet à des décisions pouvant être prises plus tard. 

En fonction de l’évolution de la situation, les universités ont la possibilité d’adapter les modalités d’évaluation si nécessaire. Une éventualité étudiée "dès octobre" affirme l’université Lumière à Lyon 2 où "des modalités de contrôle des connaissances sont déjà prévues au cas où il soit nécessaire de passer à distance". 

Pas de pass pour les examens

Les étudiants sont également exemptés de contraintes supplémentaires et relatives au pass sanitaire ou vaccinal pour le passage de leurs examens. En effet, la secrétaire d’Etat chargée de la Jeunesse et de l’Engagement, Sarah El Haïry, a confirmé sur Cnews "qu’il ne faudra pas de pass pour les examens". "Il faut garder les écoles ouvertes pour l'égalité des chances" et s'assurer que "ce virus ne crée pas d'inégalités plus importantes", a-t-elle ajouté.

Lire aussi : L'université Lyon 2 suspend le doyen de la faculté de droit, accusé d'abus sexuels

Lire aussi : Un administrateur provisoire nommé à l'Université de Lyon

Lire aussi : Covid-19 à Lyon : en hausse, le taux d'incidence franchit à nouveau les 1000 cas dans le Rhône

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut