Préparation des doses de vaccin Pfizer BioNTech contre le Covid-19 @WilliamPham

Covid-19 : les Français se ruent sur la dose de rappel, explosion du nombre de prises de rendez-vous jeudi

Près de 1 250 000 rendez-vous pour une vaccination ont été pris jeudi 25 novembre sur la plateforme Doctolib. Olivier Véran, le ministre de la Santé, a annoncé ce jeudi que le rappel vaccinal, la 3e dose, est désormais ouvert à tous les adultes.

Olivier Véran, le ministre de la Santé, a annoncé ce jeudi a annoncé ce jeudi que le rappel vaccinal, la 3e dose, est désormais ouvert à tous les adultes. A partir de 5 mois après la 2e injection.

Conséquence, les Français se ruent sur le rappel. 1 246 687 rendez-vous ont été pris jeudi 25 novembre sur la plateforme Doctolib (dont 60 % de rendez-vous pour des 18-49 ans).

La prise de rendez-vous pour une 1ère injection a également augmenté, avec 23 000 réservations ce jeudi 25 novembre, un record depuis le mois de septembre.

Votre pass sanitaire pourrait être désactivé à partir du 15 janvier, les explications

A partir du 15 janvier, le pass sanitaire des + de 18 ans pourrait en effet être désactivé. Le pass sanitaire pour les Français âgés du 18 à 64 ans, à partir du 15 janvier, "ne sera plus actif si le rappel n’a pas été fait dans ce délai de sept mois après la dernière injection, de sorte qu’une fois que vous êtes à cinq mois de votre dernière injection, vous aurez deux mois pour recevoir votre rappel et ainsi conserver le bénéfice de votre pass sanitaire", a ajouté Olivier Véran. En résumé, la désactivation du pass sanitaire interviendra à partir du 15 janvier 2022 pour les 18-64 ans si la dernière injection a été réalisée il y a plus de 7 mois.

Pour les + de 65 ans, la désactivation du pass sanitaire peut intervenir dès le 15 décembre. Avec les mêmes conditions. Le pass sera désactivé si la dernière injection a été réalisée il y a plus de 7 mois.

Autre nouveauté concernant le pass, désormais, la durée de validité des tests négatifs au Covid-19 ouvrant droit au pass sanitaire va être ramenée à 24 heures, contre 72 heures auparavant.

Lire aussi : Covid-19 : contaminations, tension dans les hôpitaux, 3e dose, le directeur de l'ARS fait un point complet dans Lyon Capitale

FacebookTwitterLinkedInEmail

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut