(Photo by JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

Coronavirus : quels sont les départements les plus touchés dans la région Auvergne-Rhône-Alpes ?

Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, Santé Publique France recense dans son point épidémiologique du 16 octobre de grosses disparités entre les départements. La Loire est le plus touché, suivie de près par le Rhône, l'Isère et la Haute-Loire.

L'épidémie de coronavirus ne cesse de progresser dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Lyon, Saint-Etienne et Grenoble notamment ont été placées en alerte maximale la semaine dernière. Une mesure assortie d'un couvre-feu ce vendredi 16 octobre, soit l'interdiction de sortir de chez soi entre 21h et 6h (sauf exceptions) pour une durée minimale de quatre semaines.

Lire aussi : Coronavirus : couvre-feu à Lyon, tout ce qu'il faut savoir sur l'attestation de déplacement après 21h

Tous les départements ne sont pas logés à la même enseigne dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Santé Publique France recense de grandes disparités au niveau des taux de positivité des tests et des taux d'incidence dans la population générale et chez les plus de 65 ans.

Une situation épidémique alarmante dans la Loire

La Loire explose tous les compteurs : le département, qui n'est pas le plus peuplé, recense les taux de positivité, d'incidence et d'incidence chez les plus de 65 ans les plus élevés de la région. Clairement devant le Rhône, qui compte pourtant plus d'habitants. Ces deux départements sont suivis de près par l'Isère, qui frôle même la Loire en terme de taux de positivité des tests. La Haute-Loire talonne les trois départements pour ces trois indicateurs.

Loire

  • taux de positivité : 19,1 %
  • taux d'incidence dans la population générale : 407 pour 100 000 habitants
  • taux d'incidence chez les plus de 65 ans : 313 pour 100 000 habitants

Isère

  • taux de positivité : 18,6 %
  • taux d'incidence dans la population générale : 290
  • taux d'incidence chez les plus de 65 ans : 177

Rhône 

  • taux de positivité : 16,6 %
  • taux d'incidence dans la population générale : 354
  • taux d'incidence chez les plus de 65 ans : 313

Haute-Loire

  • taux de positivité : 14,8 %
  • taux d'incidence dans la population générale : 264
  • taux d'incidence chez les plus de 65 ans : 206

De meilleurs chiffres dans les autres départements

Exception faite de ces quatre départements, la situation épidémique est plutôt stable dans le reste de la région. En tout cas pour l'instant. Ainsi, les taux d'incidence dans la population générale dans l'Ain, l'Ardèche, la Drôme, le Puy-de-Dôme et la Savoie sont de 160 à 194 pour 100 000 habitants. Les taux d'incidence chez les plus de 65 ans sont encore plus bas, entre 116 et 185 pour 100 000 habitants.

Dans l'Allier, le Cantal et la Haute-Savoie, les taux d'incidence sont au maximum de 126 pour 100 000 habitants. Santé Publique France note cependant une nette hausse de cas confirmés dans ces trois départements.

Les taux de positivité, eux, tournent autour des 10 % dans la plupart des départements de la région - hors Loire, Isère, Rhône et Haute-Loire. Le taux le plus bas est recensé dans l'Ain, avec 1,7 % de tests positifs.

 

 

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut