Coronavirus : la bonne nouvelle à Lyon, le taux d'incidence en chute libre

C'est un indicateur clé, le taux d'incidence. Il détermine le nombre de cas positifs sur les 7 derniers jours sur un territoire. Dans le Rhône, il a fortement baissé ces derniers jours.

Enfin un peu de soleil... La région Auvergne-Rhône-Alpes est la plus touchée par cette 2e vague. Dans les hôpitaux, même si ça baisse, il y a encore énormément de patients suivis pour covid-19 dans les hôpitaux de la région (un peu moins de 6 000 ce vendredi matin).

C'est moins qu'au pic (7 100 mi-novembre), mais ça reste encore beaucoup plus qu'au pic de la 1ère vague ( 3 055).

Moins de cas positifs, donc moins d'entrées à l'hôpital

Le gros point positif, c'est le nombre de cas positifs. Il est en forte baisse actuellement. Et qui dit moins de cas positifs dit moins d'entrées dans les hôpitaux ces prochains jours.

Le taux d'incidence est un indicateur clé. Il détermine le nombre de cas positifs sur les 7 derniers jours sur un territoire. Dans le Rhône, il était en gros autour de 900 entre le 26 octobre et le 6 novembre. Il a progressivement baissé depuis pour s'établir à 187 actuellement d'après les dernières remontées.

Source : Santé Publique France

 

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut