Emmanuel Macron en déplacement à Marcy-l’Étoile chez Sanofi © Laurent Cipriani / POOL / AFP

Coronavirus : couvre-feu à Lyon, Saint-Etienne et Grenoble ? Les annonces de Macron très attendues

Emmanuel Macron s'exprime ce mercredi soir, à 19h55. Le président de la République va très certainement annoncer de nouvelles mesures restrictives dans certains territoires, très touchés par l'épidémie. Notamment à Lyon et dans les Métropoles de la région.

La situation s'est fortement dégradée dans la région Auvergne-Rhône-Alpes ces derniers jours. A Saint-Etienne, le taux d'incidence frôle désormais les 500. Il est proche de 400 à Lyon et à Grenoble. Le taux d'incidence détermine le nombre de personnes positives sur les 7 derniers jours pour 100 000 habitants.

Dans les hôpitaux de la région, la pression se fait aussi de plus en plus ressentir. La hausse est nette ces derniers jours, beaucoup plus importante que ces dernières semaines (voir la courbe dans les hôpitaux de la région ici). Et la hausse du nombre de cas positifs va forcément se répercuter sur le nombre d'hospitalisations dans 10-15 jours. C'est inéluctable.

Le couvre-feu sur toutes les lèvres

Pour tenter d'enrayer la progression de l'épidémie, Emmanuel Macron va annoncer de nouvelles mesures ce mercredi soir. Il doit répondre, pendant 45 minutes à partir de 19h55, aux questions des journalistes de TF1 et de France 2.

Des couvre-feux pourraient être annoncés dans certaines villes. Clairement, si des couvre-feux sont annoncés, les Métropoles de la région seront concernées. Après Paris, et peut-être Lille, c'est à Lyon, Saint-Etienne et Grenoble que le virus circule le plus et que la situation est la plus préoccupante. L'heure de 22h est souvent évoquée.

"Toutes les options sont sur la table", explique à l'AFP l'entourage du président, en soulignant à quel point "l'heure est grave". "En cas de couvre-feu, tous les acteurs seront concernés. Comment expliquer à un restaurateur qui doit fermer qu'un théâtre peut rester ouvert ? Ce sera extrêmement clair", poursuit l'entourage d'Emmanuel Macron ajoutant qu'il faut des mesures "bien plus longues" que pour 15 jours.

Des annonces sur le télétravail pourraient aussi intervenir.

Pas de reconfinement local à priori

"La différence du nombre de morts se chiffre par dizaine de milliers selon les choix qui seront faits. Y compris l'horaire d'un couvre-feu compte : une heure change la donne", explique-t-on encore dans l'entourage du chef de l'Etat.

A priori, l'annonce d'un reconfinement national ou local semble en revanche écartée ce mercredi soir.

Lire aussi : Coronavirus à Lyon : la deuxième vague se confirme dans la région (graphique)

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut