@Antoine Merlet

Coronavirus à Lyon : quels sont les 13 clusters COVID-19 dans la région ?

Dans son dernier bilan, Santé Publique France dresse le profil des 13 clusters actifs dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Que sait-on de ces regroupements de cas, dont certains sont issus de personnes de retour en France ?

Depuis le 8 juillet, 13 regroupements de cas positifs au COVID-19 sont en cours de suivi en Auvergne-Rhône-Alpes, selon Santé Publique France. Six sont considérés comme maîtrisés, le suivi des contacts en cours indique une absence de nouveaux cas sept jours après le dernier.

"Parmi ces 13 clusters, 2 sont à criticité limitée, 4 modérée et 7 élevée", note Santé Publique France.

La répartition de ces 13 clusters est la suivante : 

  • 8 clusters en milieu familial élargi (3 dans le Rhône, 2 dans l’Ain, 1 en Drôme/Ardèche, 1 en Isère et 1 dans la Loire)
  • 3 clusters en milieu professionnel (1 en Ardèche et 2 dans la Drôme)
  • 1 cluster dans des communautés vulnérables entre l’Allier et le Puy-de-Dôme
  • 1 cluster en milieu scolaire dans le Rhône

Depuis le 14 juin, 4 clusters en milieu familial élargi ont pour origine le retour en France de personnes infectées à l'étranger, notamment en Algérie.

"Ces cas ont été le point de départ de chaines de transmission dans leur entourage familial respectif, voire au-delà", précise Santé publique France. Dans la région, on compte 34 clusters qui ont entraîné une enquête depuis le 8 mai (hors Ehpad et milieu familial restreint).

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut