Service de soin intensif du Professeur Jean-Christophe Richard (unité Covid-19), à l’hôpital de la Croix-Rousse, à Lyon (©MAXPPP/PHOTOPQR/LE PROGRES/Joël PHILIPPON)

Coronavirus : à Lyon, le seuil des 30 % de patients covid en réanimation sur le point d'être dépassé

Le taux de patients covid dans les services de réanimation d'une région est l'un des indicateurs clés pour déterminer le passage d'un territoire en alerte maximale. A Paris, il était de 36 % lundi, d'où le passage de Paris en alerte maximale. A Lyon, il se rapproche dangereusement des 30 %.

Lyon, sur le point de passer en alerte maximale ? Avec le taux d'incidence et le taux d'incidence chez les + de 65 ans, le taux des patients covid hospitalisés en réanimation est l'un des indicateurs clés qui est surveillé par les autorités.

A Lyon, dans les HCL (Hospices civils de Lyon), 42 personnes sont hospitalisées en réanimation des suites du covid-19 d'après un dernier point ce mardi 6 octobre à 11h. 68 en tout dans le Rhône et aux CH de Bourgoin et de Vienne.

"Le taux d’occupation est calculé aujourd’hui sur la base de 148 lits de réanimation installés ce jour (soit + 9 lits créés par rapport à la situation normale). A ce jour, 29,6 % des patients présents en réanimation sont Covid+", précisent les Hospices Civils de Lyon.

Le seuil des 30 %, synonyme de passage en alerte maximale

Ce seuil des 30 % est très important. Il est souvent mis en avant par les autorités comme un seuil clé pour le passage d'un territoire en alerte maximale. Mais ce seuil (sur les capacités hospitalières) est déterminé et calculé à l'échelle régionale.

Jeudi dernier, 28 % des patients en réanimation dans la région étaient des patients atteints du covid-19. "Cette part de patients covid-19 en réanimation dans la région Auvergne-Rhône-Alpes est encore en dessous des 30 % mais elle continue de monter et nous l'avons dit ce jeudi aux élus lyonnais", expliquait jeudi dernier Olivier Véran, le ministre de la Santé. "Si la situation venait à se dégrader, nous pourrions être conduits la semaine prochaine de placer ces territoires (notamment Lyon) en zone d'alerte maximale". Zone d'alerte maximale signifiant, comme à Paris, la fermeture probable, et totale, des bars.

Pas de plan de déprogrammation massive, pour l'instant, à Lyon

A Lyon, pour l'instant, les HCL n'ont pas eu à engager un plan de déprogrammation. "La Direction des HCL souhaite éviter le recours à la déprogrammation massive d’activité pour maintenir aussi longtemps que possible l’accueil et les prises en charge de patients non Covid. Cela est rendu possible par l’augmentation progressive des lits de réanimation et le mécanisme de montée en charge collective partagé avec les établissements du territoire", concluent les HCL.

1 commentaire
  1. noisette - mar 6 Oct 20 à 21 h 33

    Fermez les bars et interdisez puis controlez les reunions festives privées de plus de 10 personnes.

    Signaler un commentaire inapproprié

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut