@SantepubliqueFrance

Coronavirus à Lyon : le département du Rhône flirte toujours avec le seuil d'alerte (graphique)

Le taux d'incidence est stable dans le Rhône depuis deux semaines. Il ne descend pas en dessous de 50. Le point ce jeudi.

La circulation du virus à l'instant t sur un territoire se mesure grâce au taux d'incidence. C'est un indicateur clé. Le taux d'incidence détermine le nombre de cas positifs sur les 7 derniers jours pour 100 000 habitants. Sur une semaine glissante. C'est un très bon moyen de mesurer le degré de circulation du virus, à un instant t, sur un territoire.

Dans le département du Rhône, d'après les derniers chiffres stabilisés au samedi 16 octobre, le taux d'incidence est de 54 (les données prennent donc en compte la période entre le dimanche 10 octobre et le samedi 16 octobre).

@SantepubliqueFrance

Taux d'incidence dans le Rhône :

  • 10 juillet : 36
  • 20 juillet : 186
  • 30 juillet : 319
  • 6 août : 301
  • 19 août : 278
  • 26 août : 237
  • 29 août : 214
  • 2 sept : 181
  • 9 sept : 129
  • 13 sept : 106
  • 20 septembre : 76
  • 27 septembre : 61
  • 1er octobre : 59
  • 8 octobre : 50
  • 16 octobre : 54

Le nombre de nouveaux cas, dans le Rhône, est légèrement supérieur au seuil d'alerte fixé par le gouvernement. Qui est de 50.

C'est pour cette raison, par exemple, que le masque reste obligatoire à l'école pour les enfants dans le département du Rhône. Contrairement à d'autres départements de la région où l'obligation a été levée.

Dans le Rhône, plus de 9 personnes sur 10 sont vaccinées au moins une dose, parmi celles éligibles à la vaccination contre le covid-19. Cela représente 1 479 033 personnes et 78,8 % de la population.

 

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut