Le Centre de vaccination du Palais des Sports de Gerland (Photo by JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

Coronavirus à Lyon : est-ce que ça baisse encore ? Tous les chiffres sur l'épidémie ce mardi dans le Rhône

Les terrasses, les musées et les cinémas ont rouvert le 19 mai à Lyon. Lyon, où l'épidémie est en net recul depuis mi-avril. Où en est-on ce mardi 25 mai ? Le point en chiffres et en graphique.

La circulation du virus à l'instant t sur un territoire se mesure grâce au taux d'incidence. Les décideurs ont les yeux rivés dessus. C'est un indicateur clé. Le taux d'incidence détermine le nombre de cas positifs sur les 7 derniers jours pour 100 000 habitants. Sur une semaine glissante. C'est un très bon moyen de mesurer le degré de circulation du virus, à un instant t, sur un territoire. Dans le département du Rhône, d'après les derniers chiffres stabilisés au vendredi 21 mai, le taux d'incidence est de 154 (les données prennent donc en compte la période entre le samedi 15 mai et le vendredi 21 mai). Le 4 avril, le taux d'incidence était encore de 504 dans le département.


Une circulation du virus au plus bas depuis fin décembre dans le Rhône


La baisse est très nette en un mois, un mois et demi (comme le montre le graphique ci-dessous). La légère remontée s'explique par les jours fériés, qui font fluctuer le taux d'incidence (il y a moins de tests lors des jours fériés). Il n'y avait jamais eu aussi "peu" de cas à Lyon et dans le Rhône depuis la fin du mois de décembre.

Source : Santé publique France
Si on regarde la circulation du virus par classe d'âge, dans le département du Rhône, "l'effet vaccin" est clairement visible :

- taux d'incidence moyen dans le Rhône : 154 (au 21 mai)

  • Moyenne : 154
  • 0-9 ans : 128
  • 10-19 ans : 204
  • 20-29 ans : 211
  • 30-39 ans : 224
  • 40-49 ans : 171
  • 50-59 ans : 130
  • 60-69 ans : 88
  • 70-79 ans : 57
  • 80-89 ans : 47

Baisse sensible dans les hôpitaux du département en un mois


Dans les hôpitaux du département du Rhône, la baisse est aussi sensible :

  • 561 personnes hospitalisées dans le département du Rhône des suites du covid (chiffres du 24 mai). Pic de la 3e vague fin avril avec environ 1200 patients. Pic de la 2e vague mi-novembre avec environ 1900 patients
  • 143 personnes en réanimation dans le Rhône des suites du covid (chiffres du 24 mai). Pic de la 3e vague fin avril avec environ 290 personnes en réanimation des suites du covid-19, idem lors du pic de la 2e vague mi-novembre dans le département du Rhône.

La Loire, le département de la région où le virus circule le plus actuellement


Département par département dans la région, c'est dans la Loire que le virus circule le plus actuellement.
Les taux d'incidence :
- Moyenne dans la région : 117
- Loire : 178
- Rhône : 154
- Haute-Loire : 154
- Allier : 152
- Haute-Savoie : 117
- Puy-de-Dôme : 112
- Ain : 112
- Isère : 105
- Savoie : 100
- Ardèche : 75
- Drôme : 74
- Cantal : 58

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut